HomePolitiqueAprès son acquittement : Ce qui attend Gbagbo en CI; Des révélations...

Après son acquittement : Ce qui attend Gbagbo en CI; Des révélations sur ce que des juges préparaient ; Blé Goudé demande pardon à Ouattara

Après son acquittement : Ce qui attend Gbagbo en CI; Des révélations sur ce que des juges préparaient ; Blé Goudé demande pardon à Ouattara
Après son acquittement : Ce qui attend Gbagbo en CI; Des révélations sur ce que des juges préparaient ; Blé Goudé demande pardon à Ouattara

La remise en liberté totale de l’ex-président Laurent Gbagbo et de son ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé continue d’alimenter les débats dans la presse nationale. Les quotidiens dans leur livraison de ce vendredi 2 avril 2021 donnent des informations concernant ces ex-détenus de la Cour pénale internationale (Cpi).

La confirmation le mercredi 31 mars 2021 de la décision d’acquittement prononcée le 15 janvier 2019 dans l’affaire « Le Procureur c. Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé », par les juges de la Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (Cpi), plonge les proches et partisans de ces ex-détenus dans une grande joie. La joie de revoir très rapidement l’ex-chef de l’État et son ministre de la Jeunesse.

Le journal Le Patriote vient briser cette joie en barrant à sa Une : « Acquittés par la Cpi : Ce qui attend Laurent Gbagbo et Blé Goudé en Côte d’Ivoire ». Le confrère qui livre l’information souligne que « certes, l’ancien chef d’État et son poulain sont désormais libres de leur mouvement, mais ils ne peuvent aussi rentrer facilement en Côte d’Ivoire, comme le pensent certains de leurs inconditionnels.

Lire aussi:   Sidi Touré offre des boutures d’igname et un soutien financier à des ex-détenus

Mais disons-le-tout net, Laurent Gbagbo et Blé Goudé ne peuvent pas embarquer maintenant dans un avion pour Abidjan, même s’ils le voulaient. La raison, ils sont tous deux sous le coup d’une condamnation de la justice ivoirienne. Laurent Gbagbo doit purger une peine de 20 ans de prison ferme pour le »braquage » de l’Agence nationale de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) pendant la crise post-électorale de 2010-2011, assortie d’une amende de 329 milliards Fcfa à payer ensemble avec trois de ses ministres…Quant à Blé Goudé, il a été condamné à 20 ans de prison ferme, 10 ans de privation de ses droits civiques, 200 millions Fcfa d’amende pour »actes de torture, homicides volontaires et viol » le 31 décembre 2019 ».

Lire aussi:   Le maire Kouacou Gnrangbé Kouadio Jean, délégué Pdci de Yamoussoukro :"La célébration des 70 ans est le signe de la vitalité du Pdci-Rda"

Soir Info aborde également le sujet concernant l’acquittement de Gbagbo et mentionne à sa Une que : « Après leur remise en liberté totale : Des révélations sur ce que des juges préparaient contre Gbagbo et Blé Goudé ». Soir Info informe que deux juges ont voulu « mélanger » les plans de Gbagbo et Blé Goudé.

Le quotidien L’Expression titre que « Pour son retour en Côte d’Ivoire : Blé Goudé demande pardon au président Alassane Ouattara ». L’Expression rappelle que dans un entretien sur France 24, Blé Goudé a affirmé son souhait de rentrer en Côte d’Ivoire. Il a expliqué ne « pas encore » avoir fait de demande officielle en ce sens aux autorités ivoiriennes, mais avoir engagé des démarches à travers divers canaux. Il assure demander pardon au président Alassane Ouattara pour lui garantir son retour au pays, soulignant qu’un tel geste serait un symbole fort de réconciliation.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Crise au Burida, des artistes demandent la suspension provisoire de Séry Sylvain

Le quotidien L’inter est dans un autre registre, à savoir l’attaque terroriste contre l’armée et barre à sa Une : « En colère, des ex-combattants projettent des actions ».