HomePolitiqueAprès la réélection de Ouattara, Marcel Amon Tanoh brise le silence et...

Après la réélection de Ouattara, Marcel Amon Tanoh brise le silence et déplore la création du CNT

Après la réélection de Ouattara, Marcel Amon Tanoh brise le silence et déplore la création du CNT
Après la réélection de Ouattara, Marcel Amon Tanoh brise le silence et déplore la création du CNT

Ce soir, le Conseil Constitutionnel Ivoirien a proclamé les résultats définitifs de l’élection du 31 octobre dernier. Fait majeur, c’est aussi ce moment que vient de choisir Marcel Amon Tanoh pour briser le silence.

L’ancien Ministre des Affaires Étrangères d’Alassane Ouattara, Marcel Amon Tanoh vient de donner de la voix. Bien que désormais de l’opposition, l’ancien cadre du RHDP, parti du gouvernement en début d’année, fustige la mise sur pied d’un Conseil National de Transition. « Je déplore la création du Conseil National de Transition qui n’a aucun fondement légal et qui ravise les tensions et les risques d’affrontement » a-t-il martelé.

Lire aussi:   Le Procureur au sujet du gbaka vert et du décapité de Daoukro : "les enquêtes sont en cours"

Pour donner une chance à l’apaisement, Marcel Amon Tanoh plaide pour la mise en liberté des personnes incarcérées. Regrettant cependant une élection qu’il juge « non consensuelle » et qui entretient le spectre de « l’incertitude, de l’angoisse et la crainte », Amon Tanoh appelle à un dialogue avec amour. « Asseyons-nous et parlons-nous en Frères et Sœurs, avec Amour, car un début de vraie réconciliation vaut mieux qu’un affrontement sanglant » prescrit-il.

Lire aussi:   Franklin Nyamsi prévient Ouattara et ses ministres : « leur récolte sera très mauvaise »

source: opera