HomePolitiqueAndré Silver Konan: « Je retiens que les Ivoiriens ont une opposition qui...

André Silver Konan: « Je retiens que les Ivoiriens ont une opposition qui manque d’un vrai leadership

André Silver Konan:
André Silver Konan: "Je retiens que les Ivoiriens ont une opposition qui manque d'un vrai leadership

Le journaliste-écrivain André Silver Konan, face à l’impossibilité pour l’opposition ivoirienne de présenter des candidats uniques de l’opposition et au retrait de certains partis politiques, de la plateforme de l’opposition ; estime qu’il manque un « vrai leadership » au sein de celle-ci.

« Je retiens que les Ivoiriens ont une opposition qui manque tout simplement d’un vrai leadership », a déclaré André Silver Konan, après le retrait du Cojep de la coalition de l’opposition.

Le Cojep de Charles Blé Goudé dénonçait justement des guerres de positionnement, en vue des législatives, qui plombaient la capacité de l’opposition à faire front au RHDP.

Lire aussi:   Ministère de la Défense : un changement important en vue, Cissé Bacongo pourrait occuper le poste, Hamed Bakayoko Premier ministre

« La guerre de positionnement et la logique de domination ne sont pas l’idée qui avait guidé le COJEP à adhérer à la coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix (CDRP), une coalition à but non électoraliste à l’origine. Les objectifs que nourrissaient les partis et organisations membres de la coalition citoyenne la VOIX DU PEUPLE en s’engageant aux côtés des autres plateformes de l’opposition n’ont été qu’une désillusion amère », a déclaré le COJEP.

Lire aussi:   Après sa démission: Voici ce que gagne Guillaume Kigbafori Soro

Dans une tribune publiée par Afriksoir, le consultant en communication Joseph Lankoande prévenait sur la dislocation de l’opposition à quelques heures de la fin du dépôt des dossiers de candidature.

« Les défections se succèdent en cascade. D’une tendance GOR, en passant par les partisans de SORO Guillaume. L’opposition se déchire à la vitesse de la lumière. Chacune des chapelles politiques de la CRDP et EDS aspirent à une forte présence au parlement. Une analyse de la démarche du PDCI RDA pour ces législatives suscite des interrogations. Des voix s’élèvent d’emblée, au cœur du parti septuagénaire contre des concessions de bastions du PDCI RDA au profit de ses partenaires politiques », a-t-il déclaré.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Limogeage ou démission de Thierry Tanoh, la réaction du Gouvernement

Notons que le FPI de Pascal Affi N’Guessan et le FPI de Pascal Affi N’Guessan n’ont pas pu s’entendre pour former des listes communes et GPS de Soro Guillaume a annoncé qu’il boycottait le scrutin.