Home Politique Amadou GON-Condoléances et nouveau départ: «La grande brutalité de cette tragédie devrait...

Amadou GON-Condoléances et nouveau départ: «La grande brutalité de cette tragédie devrait tous nous amener à observer une très grande humilité…» (JY ESSO ESSIS)

Amadou GON-Condoléances et nouveau départ: «La grande brutalité de cette tragédie devrait tous nous amener à observer une très grande humilité…» (JY ESSO ESSIS)
Amadou GON-Condoléances et nouveau départ: «La grande brutalité de cette tragédie devrait tous nous amener à observer une très grande humilité…» (JY ESSO ESSIS)

Décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, condoléances et nouveau départ, en attendant les obsèques qui auront lieu toute la semaine prochaine, Jean-Yves ESSO ESSIS, membre du Bureau politique du PDCI-RDA, adresse une lettre ouverte au Président de la République, Alassane Ouattara.

Lettre Ouverte à Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire.

Abidjan, le 10 juillet 2020.

Objet : Condoléances et nouveau départ.

CONDOLEANCES

Excellence monsieur le Président,

C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris le décès, le mercredi 8 juillet 2020, de notre Premier Ministre, Amadou GON COULIBALY.

La Côte d’Ivoire, dans son entièreté, après le grand choc émotionnel qu’elle a subi avant-hier, demeure encore aujourd’hui, tétanisée par cette brutale et douloureuse nouvelle.

Notre douleur est grande. Notre chagrin est immense.

La grande brutalité de cette tragédie devrait tous nous amener à observer une très grande humilité sur la terre des Hommes. Seul Dieu gère tout…

En ces douloureuses circonstances, nous souhaitons adresser à la grande famille GON COULIBALY ainsi qu’aux nombreuses familles alliées, nos sincères condoléances.

Lire aussi:   Législatives Ivoiriennes: Pour le député "KKB" "il faut que la démocratie s’exprime"

Nous demeurons en union de prières pour le repos de l’âme de ce vaillant serviteur de la nation qui n’a eu de cesse, jusqu’à son dernier souffle, d’assurer sa mission de façon toujours pragmatique.

C’était un homme de dossier. Sa loyauté, sa fidélité et son intégrité ne souffrent d’aucune ambiguïté et force le respect de ses adversaires politiques

Puisse le Très Haut lui pardonner ses péchés et avoir pitié de son âme.

DEUIL NATIONAL

Excellence monsieur le Président,

Ce deuil national devrait marquer un tournant dans la vie politique de notre nation. C’est un signe du destin…

Pourquoi le décès du premier ministre GON ne serait-il pas le sacrifice, le déclencheur émotionnel, que la Côte d’Ivoire attendait pour aller à une réconciliation véritable ?

Les événements que nous vivons ne sont pas le fait du hasard et devraient nous amener tous à reconsidérer nos acquis. Emplissons-nous d’humilité sans cesse. Que celui qui a de l’orgueil et de la prétention dans le cœur redescende et s’humilie…

Lire aussi:   Législatives 2016 / Déception, amertume, désaffection : les blessures secrètes des militants et sympathisants

Le pays a vraiment besoin d’être remis en harmonie. Au-delà de tout travail de réconciliation, au cours duquel le pardon requiert la mémoire absolument vive de l’ineffaçable, acceptons que nous ayons tous quelque chose à nous faire pardonner.

BESOIN DE REDEVENIR UNE NATION

Personne n’oubliera jamais rien…Mais nous avons urgemment besoin de redevenir une nation harmonieuse riche de ses nombreuses communautés et de ses différences culturelles.

Excellence monsieur le Président,

La perspective d’une véritable réconciliation se doit de toujours l’emporter sur une quelconque amertume ou revanche suite à la souffrance subie. Il suffit d’accepter d’abaisser notre prétention à dominer la nature et d’élever notre sincère volonté à en faire physiquement partie, en posant des actes symboliques forts, pour que notre réconciliation ait véritablement lieu.

3 MESURES FORTES

Le temps est venu maintenant de réconcilier les fils et les filles de ce pays. Nous vous le demandons à genoux… Annoncez, dès la fin des obsèques, 3 mesures fortes qui bousculeront le microcosme politique ivoirien :

  1. Report des élections afin de mieux les organiser avec transparence et inclusion de tous, grâce à un rééquilibrage de la CEI et un audit du fichier électoral.
  2. Libération de tous les prisonniers politiques.
  3. Retour sans conditions de tous les exilés politiques.
Lire aussi:   Dépenses publiques: La Côte d’Ivoire, le Rwanda et le Cameroun « sont plus à même de résister à des chocs »

ENCORE, SINCERES CONDOLEANCES

Excellence monsieur le Président,

Votre peuple est en peine… Réconciliez-le maintenant.

En Afrique, c’est à l’occasion des décès que l’on se réconcilie. Il est temps pour vous de marquer durablement l’histoire de notre jeune nation.

Ces 3 mesures finiront de rassurer la Communauté Internationale, qui a désormais dirigé sa visière sur votre régime.

Nous vous réitérons nos plus sincères condoléances. Nous prions pour la famille endeuillée afin qu’Allah, dans sa grande miséricorde, accorde sa grâce et son pardon à notre illustre disparu.

Nous vous prions d’agréer, Excellence monsieur le Président, l’expression de nos sentiments respectueux et profondément dévoués.

Jean-Yves ESSO ESSIS

Membre du BP du PDCI-RDA

Président des Cadres Dynamiques du PDCI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here