Home Politique Alassane Ouattara, fier de Patrick Achi: « il est très bon premier ministre »

Alassane Ouattara, fier de Patrick Achi: « il est très bon premier ministre »

Alassane Ouattara, fier de Patrick Achi:
Alassane Ouattara, fier de Patrick Achi: "il est très bon premier ministre"

Le président Ouattara s’est prononcé dans un entretien avec Jeune Afrique sur les qualités de son Premier ministre Patrick Achi.

« Tout à fait. Patrick Achi est un très bon Premier ministre. Il a une excellente connaissance de l’administration et du secteur privé, une bonne formation, acquise en Côte d’Ivoire, en France et aux États-Unis. Le gouvernement a été rajeuni et il est véritablement inclusif, avec au moins deux ministres par district dans les quatorze que compte le pays. Le rythme des réformes s’accélère, je ne peux qu’être satisfait, » a lancé Alassane Ouattara.

Lire aussi:   Politique : Marche des femmes de l’opposition, voici la situation à Abidjan et à l’intérieur du pays dans la matinée

Grand favori pour prendre les rênes du nouveau gouvernement, Patrick Achi, 65 ans, a été nommé Premier ministre par Alassane Ouattara, ce vendredi 26 mars. Choisi le 8 mars pour assurer l’intérim d’Hamed Bakayoko, décédé d’un cancer foudroyant deux jours plus tard, il a logiquement été confirmé à son poste. Il va désormais peaufiner avec le chef de l’État la composition du futur gouvernement, qui devrait être dévoilée dans les jours à venir.

Lire aussi:   Un proche de Soro lance : « mettre en prison tous ses opposants, le grand projet de société de Ouattara »

Son expérience et sa connaissance fine des plans gouvernementaux, Achi les a forgées durant près de deux décennies, passées à diriger les grands chantiers qui ont structuré le pays. Ministre des Infrastructures de Laurent Gbagbo de 2000 à 2010, ce fils d’un père ivoirien et d’une mère française avait été reconduit à ce poste stratégique par Alassane Ouattara, de 2011 à 2017.

Ancien cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), il a quitté le parti d’Henri Konan Bédié pour le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Il a également un passé d’élu local. Élu député en 2011, il devient deux ans plus tard président du Conseil régional de la Mé (Sud). Et lors des législatives du 6 mars dernier, il a été élu sans difficulté dans la circonscription d’Adzopé.

Lire aussi:   Nouveau gouvernement en Côte-d’Ivoire: Que les calculs politiques intègrent l’emploi des jeunes et des femmes

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here