Home Politique Alassane Ouattara échange discrètement avec Amon-Tanoh

Alassane Ouattara échange discrètement avec Amon-Tanoh

Alassane Ouattara échange discrètement avec Amon-Tanoh
Alassane Ouattara échange discrètement avec Amon-Tanoh

Une rencontre secrète entre Alassane Ouattara et Marcel Amon-Tanoh a eu lieu le lundi 5 juillet 2021. Les relations avaient été interrompues entre le président ivoirien et son ancien directeur de cabinet peu avant l’élection présidentielle de fin octobre 2020.

Vers la réconciliation entre Alassane Ouattara et Amon-Tanoh ?

L’information est donnée par Africa Intelligence dans sa parution du lundi 12 juillet 2021. Selon le journal français, Alassane Ouattara et Marcel Amon-Tanoh se sont rencontrés le 5 juillet. Il faut noter que les deux hommes ne s’étaient plus parlé depuis la démission d’Amon-Tanon de son poste de ministre des Affaires étrangères. Mais pour l’heure, le contenu de cette rencontre n’est pas encore connu.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Attaque d'une boutique à Cocody, un mort

On se rappelle que le 19 mars 2020, Marcel Amon-Tanoh avait officiellement tourné le dos à Alassane Ouattara en annonçant sa démission du ministère des Affaires étrangères. « Chères sœurs, chers frères, en tant qu’homme public ayant assumé de nombreuses responsabilités au service de mon pays, je me dois de m’adresser à vous directement, pour vous informer de ma démission du gouvernement », avait-il déclaré dans un communiqué.

En réalité, il ne supportait pas l’absence de primaires pour la désignation du candidat du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) à l’élection d’octobre. Amon-Tanoh n’appréciat pas la décision d’Alassane Ouattara de faire d’Amadou Gon Coulibaly le candidat du RHDP à l’élection présidentielle d’octobre 2020.

Lire aussi:   Réconciliation nationale: le parti de Mamadou Koulibaly souhaite un dialogue direct Ouattara-partis politiques

Dans la foulée, courant juillet 2020, Marcel Amon-Tanoh annonce sa candidature à l’élection présidentielle du 31 octobre. « Après avoir longuement écouté et après avoir murement réfléchi, j’ai décidé de me porter candidat à la prochaine élection présidentielle », s’est exprimé l’ex-ministre d’Alassane Ouattara. Cependant, sa candidature sera rejetée par le Conseil constitutionnel.

Contre toute attente, le fils de Lembert Amon-Tanoh a publiquement présenté ses excuses à Alassane Ouattara. Il ne faut pas oublier que lors d’un meeting de l’opposition le 10 octobre 2020 au stade Félix Houphouët-Boigny, l’ancien directeur de cabinet avait tenu des propos acerbes contre son ex-patron. « J’ai conscience d’avoir profondément heurté le chef de l’État, à qui je tiens à présenter publiquement mes sincères excuses, et à exprimer mes regrets aux Ivoiriens », s’est-il excusé.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Lazare Koffi Koffi «nous sommes obligés de nous mettre ensemble pour arracher notre pays de la main des forces impérialistes »

Afrique-sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here