HomePolitiqueAhoussou signe son grand retour au Sénat : « Nous demeurons ferme pour...

Ahoussou signe son grand retour au Sénat : « Nous demeurons ferme pour empêcher le désordre en Côte d’Ivoire »

Ahoussou signe son grand retour au Sénat :
Ahoussou signe son grand retour au Sénat : "Nous demeurons ferme pour empêcher le désordre en Côte d’Ivoire"

La cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire du Sénat s’est tenue ce mardi 13 avril 2021, à Yamoussoukro. Le président de l’institution, Jeannot ahoussou-kouadio, a signé son grand retour au Sénat. Dans son discours d’orientation, celui-ci est revenu sur l’élection du Président de la République Alassane Ouattara. Le président du Sénat a marqué sa fermeté « pour empêcher le désordre en Côte d’Ivoire ».

Jeannot ahoussou-kouadio  est revenu sur la question de l’élection présidentielle qui a vu la réélection d’Alassane Ouattara à la tête du pays. « Sur la question de l’élection du Président de la République, nous avons travaillé au niveau de notre chambre avec la volonté univoque de créer un cadre institutionnel favorable à une élection transparente, inclusive et apaisée », a-t-il dit. Aussi, a-t-il regretté et condamné avec fermeté toutes les violences injustifiées qui ont émaillées les élections présidentielles de 2020, dans certaines localités de notre pays.

Lire aussi:   Le professeur Bamba Moriféré, en colère sur FPI TV : "le pouvoir nous met dans une situation de terreur"

« A la vérité, à quoi a servi le boycott actif ? A rien si ce n’est qu’à ôter la vie de nos concitoyens », a poursuivi le président du Sénat. « Devant ces actes de vandalismes, et de violences inouïes, le Président de la République, par son sens élevé du pardon et pardon et de la réconciliation a su préserver la paix retrouvée et la cohésion sociale, gage du développement durable de notre pays », a laissé entendre Jeannot ahoussou-kouadio.

Lire aussi:   Selon Ivoir'Hebdo, Ahoussou Jeannot a passé 45 jours dans le coma

Puis d’ajouter : « Nous encourageons le Président de la République tout en demeurant ferme pour empêcher le désordre en Côte d’Ivoire d’accéder aux sollicitations de clémence pour aller à la paix si chère au président Félix Houphouët-Boigny ». Notons qu’à l’entame de ses propos, l’ancien premier ministre a marqué sa reconnaissance à l’égard de Dieu, mais aussi à l’égard d’Alassane Ouattara, dans l’épreuve difficile qu’il a traversée, quant à la maladie qui a failli l’emporter.

Lire aussi:   Etats-Unis: Joe Biden demande au Sénat de voter la loi «George Floyd»