Home Politique Affaire mandat d’arrêt contre Karim Keita, fils de IBK : le gouvernement...

Affaire mandat d’arrêt contre Karim Keita, fils de IBK : le gouvernement donne enfin sa position

Affaire mandat d’arrêt contre Karim Keita, fils de IBK : le gouvernement donne enfin sa position

Le Gouvernement ivoirien s’est prononcé le 7 juillet 2021, sur le mandat d’arrêt international à l’encontre de Karim Keita, fils de IBK.

« Aucune décision n’a été prise à ce stade. On ne peut en dire plus », a affirmé le porte-parole du Gouvernement ivoirien, lors des échanges avec la presse.

Le journaliste Birama Touré travaillait pour l’hebdomadaire malien « Le Sphinx » et n’a plus été vu depuis le 29 janvier 2016. Ses proches craignent qu’il ait été assassiné.

Lire aussi:   Dialogue politique en Côte d’Ivoire : l’opposition de Bédié à la table de Ouattara ce 21 décembre 2020 ?

Le directeur du Sphinx, Adama Dramé, avait affirmé en 2018 que Birama Touré avait approché Karim Keïta à propos d’un dossier qu’il présentait comme compromettant pour le fils du président. Karim Keïta a toujours fermement démenti toute implication dans la disparition du reporter.

Le fils-aîné de l’ex-président malien Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK) avait quitté son pays après le coup d’Etat militaire d’août 2020 mené contre son père. Il avait trouvé refuge en Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Voici les ministres qui restent, partent et rentrent après le réaménagement technique du gouvernement

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here