Home Politique Affaire Kanigui Soro : Hélas, mille fois hélas, il vient de confirmer...

Affaire Kanigui Soro : Hélas, mille fois hélas, il vient de confirmer ces rumeurs sur lui en demandant à voter pour le gourou du Restaurant

Affaire Kanigui Soro : Hélas, mille fois hélas, il vient de confirmer ces rumeurs sur lui en demandant à voter pour le gourou du Restaurant
Affaire Kanigui Soro : Hélas, mille fois hélas, il vient de confirmer ces rumeurs sur lui en demandant à voter pour le gourou du Restaurant

L’affaire Kanigui Soro au sein du RACI, a incité Mamadou Traoré, à demander pardon publiquement à Guillaume Soro ce 21 octobre 2020.

Ce matin, je voudrais publiquement demander pardon à mon mentor et à mon patron Guillaume Soro.

Je voudrais lui demander pardon pour l’initiative que j’ai eue auprès de lui en lui demandant de me mandater, comme il l’a plusieurs fois fait, pour tenter une médiation entre mon ami et frère Kanigui Soro et lui.

Je lui ai fait part des sollicitations que j’ai reçues de la part de beaucoup d’internautes, de la part du député suppléant de Kanigui Soro qui est un ami, de la part de Koulibaly, le vice président du RACI chargé du district du poro et de beaucoup de cadres du RACI .

Ces derniers me demandaient de faire en sorte que la rupture ne se consomme pas entre ces deux compagnons de lutte.

J’avoue que j’ai moi aussi argumenté en faveur de Kanigui auprès de mon mentor afin qu’il lui tende la main et que par une médiation que je conduirais, notre ami et frère Kanigui retrouve ses amis du RACI et pourquoi pas la place qu’il occupait au sein de ce parti politique.

Lire aussi:   Adjoumani “que Bédié n'abuse pas des privilèges de son âge avancé dont font preuve les autorités"

J’étais convaincu, vu les témoignages qui m’avaient été faits, que Kanigui était certes un peu frustré mais qu’il n’avait pas l’intention de rompre avec Guillaume Soro.

J’avais donc demandé à mon mentor de lui accorder le bénéfice du doute.

Mais vu la récente sortie de mon ami et frère Kanigui et vu sa volonté surprenante de soutenir la candidature anti constitutionnelle du gourou du Restaurant, je dois avouer que je me suis trompé de jugement.

C’est pourquoi je voudrais publiquement demander pardon à mon mentor, après que je lui ai demandé pardon en privé ,pour cette initiative de médiation que j’avais sollicitée auprès de lui.

C’est maintenant que je comprend son silence vis à vis de moi suite à la sollicitation que je lui avais faite.

Lui qui est prompt à me donner son accord pour toute médiation entre lui et ses compagnons.

Par son silence, j’avais compris qu’il avait des informations que je n’avais pas. C’est pourquoi je n’ai plus insisté auprès de lui. Aujourd’hui je comprend son silence.

Pour parler comme les ivoiriens, mon frère Kanigui a versé ma figure par terre. Je lui en veut de nous avoir trahis en soutenant la candidature du gourou du Restaurant.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Le député RDR Mariam Traoré convoqué à la Brigade de recherche

Je lui souhaite donc une bonne chance dans sa nouvelle aventure périlleuse. J’espère seulement qu’il ne regrettera pas son acte comme beaucoup avant lui.

Malgré tout, je continue de le considérer comme le frère et ami qu’il est pour moi, le compagnon de lutte qu’il est pour moi.

Je continuerai à avoir à son égard, toute la courtoisie qui nous a lié. Mais je n’hésiterai pas à l’attaquer s’il s’attaque à mon mentor.

Qu’il sache que je ne ferai pas partie des gens qui l’attaqueront sur la place publique tant qu’il n’en fera pas de même avec mon mentor Guillaume Soro.

Une fois de plus, je voudrais demander pardon à mon mentor Guillaume Soro pour l’initiative malheureuse que j’ai eue et dire à mon ami et frère Kanigui qu’il m’a déçu, vraiment déçu.

Il vient de confirmer toutes les rumeur de corruption qui circulaient sur lui depuis qu’il était en prison.

Rumeurs auxquelles je n’avais pas voulu accorder de l’importance.

Hélas, mille fois hélas, il vient de confirmer ces rumeurs sur lui en demandant à voter pour le gourou du Restaurant.

Lire aussi:   Mamadou Traoré au RHDP : "J’ai vraiment de la nausée face à leur attitude d’aujourd’hui "

Je ne savais pas que sa désapprobation qu’il m’a faite l’année dernière concernant la création de GPS, au moment où nous étions en train de construire notre mouvement, se traduirait par sa rupture d’avec celui dont il a utilisé le nom, l’image et les moyens pour bâtir le RACI.

Je suis vraiment déçu de constater que mon ami et frère Kanigui Soro est en train de briser la brillante carrière politique qu’il était en train de se bâtir.

Il a dû constater avec beaucoup de regrets que, comme un seul homme, tous ses lieutenants du RACI sont en train de le lâcher à travers des déclarations.

Même ceux qui étaient venus me voir pour une médiation entre lui et Guillaume Soro l’ont lâché.

Ils sont prêts à lui laisser son RACI et à venir se mettre à la disposition de celui pour qui ils avaient tous adhéré à ce parti.

Je suis vraiment triste pour l’initiative malheureuse qu’à prise mon ami et frère Kanigui.

Qu’il sache que malgré tout, je lui garderai mon amitié à moins qu’il la refuse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here