HomePolitiqueAffaire du retour de Laurent Gbagbo en mars 2021 en Côte d’Ivoire...

Affaire du retour de Laurent Gbagbo en mars 2021 en Côte d’Ivoire : le RHDP répond et voit une défiance de trop

Affaire du retour de Laurent Gbagbo en mars 2021 en Côte d'Ivoire : le RHDP répond et voit une défiance de trop
Affaire du retour de Laurent Gbagbo en mars 2021 en Côte d'Ivoire : le RHDP répond et voit une défiance de trop

Les prochains jours risquent d’être très mouvementés. Le Front populaire ivoirien (FPI), proche de Laurent Gbagbo a annoncé le grand retour de l’ex-président ivoirien à la mi-mars 2021, avec ou sans l’accord des autorités ivoiriennes avec a leur tête Alassane Ouattara. Mais pour le Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti d’Alassane Ouattara, c’est une provocation de trop qui ne peut pas passer.

Ce mercredi 24 février 2021, dans un hôtel abidjanais, les partisans de Laurent Gbagbo étaient réunis pour présenter les membres du comité national d’accueil au Pays du fondateur du Front populaire ivoirien (FPI).

Lire aussi:   Affi fait-il la cour au RHDP ? Voici la sortie d'un pro-Ouattara qui le soupçonne

Simone Gbagbo, deuxième vice-présidente du FPI « Gbagbo ou rien » , de Gilbert Aké N’Gbo, l’ambassadeur Essis Amara et plusieurs autres cadres du FPI, les anciens ministres Assoa Adou et Danon Djédjé ont réhaussé cette cérémonie par leurs présences.

Assoa Adou a informé les partisans de Laurent Gbagbo que lui et l’ex-président ont eu un dernier échange sur l’organisation de son retour au Pays.

« Il (Laurent Gbagbo) m’a demandé de voir mes autorités pour son retour au pays dans la paix, mais depuis ça traine. Laurent Gbagbo a donné la permission pour organiser son arrivée. Le président Laurent Gbagbo vous rassure qu’en mi-mars, il sera ici (en Côte d’Ivoire) et ça sera une grande fête », a annoncé le sécrétaire général du parti à la rose.

Lire aussi:   18 octobre 1905 – 18 octobre 2017: Félix Houphouët-Boigny aurait eu 112 ans aujourd’hui

Mais au sein du Parti présidentiel, la colère commence à monter. Le journal Le Mandat, un média proche du RHDP a même titré à sa « Une » du jeudi 25 février 2021

« Retour de Gbagbo, les GOR toujours dans leurs rêveries. La défiance de trop d’Assoa Adou ».

Une défiance de trop qui passera pas impuni.