HomePolitiqueAffaire ADO contre la lettre du continent : le communiqué qui montre...

Affaire ADO contre la lettre du continent : le communiqué qui montre que le journal a été débouté

Affaire ADO contre la lettre du continent : le communiqué qui montre que le journal a été débouté
Affaire ADO contre la lettre du continent : le communiqué qui montre que le journal a été débouté

La décision rendue par la justice française hier jeudi dans l’affaire opposant le président ivoirien à « La lettre du continent » a fait couler de l’encre et de la salive. Si certains médias semblent dire que le président ivoirien a été débouté, ce communiqué en dit autant pour le journal mis en cause.

Dans son jugement rendu hier jeudi 07 janvier, la justice française a estimé que les propos tenus par « La lettre du continent » envers Alassane Ouattara étaient bien diffamatoires mais que les prévenus devaient être relaxés au bénéfice de la bonne foi. 

Lire aussi:   Côte-d’Ivoire: Début du procès du Commandant de gendarmerie Abéhi, ancien chef militaire pro-Gbagbo

Si cette décision a été assimilée à une victoire pour cet organe, les avocats du président Ivoirien rabattent le caquet aux pourfendeurs du président Ivoirien.

Pour eux, en estant en justice, leur demande était que les propos du journal datant de 2017 soient reconnus comme « diffamatoires à l’encontre du président Alassane Ouattara ».

Cependant, Jean-Paul Benoît et Pierre-Emmanuel Blard notent que « contrairement au souhait de La lettre du continent, le Tribunal a rejeté sa demande de condamnation du Président Ouattara pour procédure abusive, estimant que ce denier avait été légitime à porter son action devant la justice ». Il apparait donc clairement que si la justice a noté que les propos de ce journal ne dépassaient pas les limites de la liberté d’expression, il a surtout débouté « La lettre du continent » dans sa démarche de faire condamner le Président Alassane Ouattara.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : 2020, Guikahué annonce une candidature PDCI contre vents et marées