Home Politique Affaire 3ème mandat : après la réaction de Macron, un pro-Soro pose...

Affaire 3ème mandat : après la réaction de Macron, un pro-Soro pose une question qui soulève un débat

Affaire 3ème mandat : après la réaction de Macron, un pro-Soro pose une question qui soulève un débat
Affaire 3ème mandat : après la réaction de Macron, un pro-Soro pose une question qui soulève un débat

La question des 3èmes mandats qui agitent les dernières élections présidentielles en Afrique Subsaharienne a occupé une place de choix du sommet France Afrique qui a mis le Président Français, Emmanuel Macron en face des jeunes d’origine Africaine, le vendredi 08 Octobre 2021 à Montpellier.

A en croire, le compte Facebook « El Hadj Mamadou Traoré », appartenant au Conseiller Spécial de Guillaume Soro, ancien Premier Premier (PM), par ailleurs Président de Générations et Peuples Solidaires (GPS), face aux questions sur les tripatouillages des constitutions, les coups d’État et des 3èmes mandats en Guinée, au Tchad et en Côte d’Ivoire, voici les réponses du Président Français :

Lire aussi:   Côte d’Ivoire / Le ministre Adama Kamara promet de capitaliser les acquis de son prédécesseur au ministère de l’Emploi

<< Je ne crois jamais avoir été ambigu quand il y’a eu des tripatouillages constitutionnels.

Le 3ème mandat en Guinée, je l’ai condamné avant, pendant et après les élections.

Sur le coup d’état , on a soutenu la position de la CEDEAO.

Le Tchad, on est dans une situation différente. C’est un pays en guerre. La France reste militairement et on appui la transition guidée par L’Union Africaine.>>

Pour ce qui est des cas de la Côte d’Ivoire et du Mali, voici la particularité évoquée par Emmanuel Macron :

La Côte d’Ivoire, il y’a un Président, Alassane Ouattara, qui s’exprime et qui dit qu’il ne fait pas de 3ème mandat. Je salue l’annonce .

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Soro Guillaume, a reçu l'un des grands guides religieux «d'ansar dine», le Cheick Chérif Haidara

Puis le candidat, Amadou Gon Coulibaly décède.

Il a été dans une circonstance exceptionnel et il l’a remplacé et n’a pas pu tenir son engagement.

Enfin, sur le Mali, il y’a un Coup d’État militaire que l’on condamne. On a ensuite accompagné la CEDEAO.>>

Réagissant à cette intervention de Président Français sur la Côte d’Ivoire, le Conseiller Spécial de l’ancien chef du parlement ivoirien, Guillaume Soro, à faire un commentaire implicitement adressé aux partisans du pouvoir ivoirien.

Voici sa réaction dans un langage codé en citant le Président Ouattara :

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : quand le général Mangou parle à la barre de la CPI

<< Macron dit que notre môgô n’a pas pu tenir son engagement de ne pas faire un troisième mandat suite à la mort d’Amadou Gon.

Il trouve que le môgô a été dans une circonstance exceptionnelle.

C’est ce qui l’a obligé à faire un 3ème mandat>>

Cela l’a poussé à conclure son tweet par cette question aux militants du parti présidentiel :

<< Que disent nos amis du Restaurant qui disent que leur môgô n’a pas fait un troisième mandat mais qu’il a plutôt fait un premier mandat d’une troisième République ?>>

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here