HomePolitiqueAccueil de Gbagbo/Un proche d’Affi révèle : »Deux camps s’affrontent » au sein du comité...

Accueil de Gbagbo/Un proche d’Affi révèle : »Deux camps s’affrontent » au sein du comité d’organisation

Accueil de Gbagbo/Un proche d'Affi révèle :
Accueil de Gbagbo/Un proche d'Affi révèle :"Deux camps s'affrontent" au sein du comité d'organisation

Le retour de Laurent Gbagbo à Abidjan, acté depuis le 07 Avril dernier par l’actuel chef d’état, Alassane Ouattara, continue de faire l’objet de vives controverses, y compris, parmi ses propres partisans. Au centre des débats, la question de l’accueil de l’ex-président dont la nature de l’organisation serait, à en croire Alfred Guemene, ex SGA du FPI et proche d’Affi Nguessan, source de division au sein du Comité Opérationnel chargé de la préparation de ce retour.

Dans un post publié ce Mercredi 26 Mai sur sa page Facebook, il révèle : ‘’Un malaise gagne, en ce moment, le comité opérationnel chargé de l’organisation du retour de Laurent Gbagbo. En effet, deux camps s’affrontent sur la question du type de l’accueil à réserver à l’ancien président. D’une part, il y a ceux qui militent pour un accueil marqué par la sobriété, comme le souhaiterait vivement le président lui-même. Et, de l’autre, il y a ceux qui, en dépit des mises en garde qui fusent et s’enchaînent, voudraient faire une démonstration de force en mobilisant de millions d’ivoiriens, en vue d’un accueil délirant’’.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Suspension des tarifs de transactions de mobile money en vigueur depuis le 25 février dernier

‘’Pour notre part’’, rappelle-t-il, ‘’nous réitérons notre ferme opposition à toute mobilisation populaire et ostentatoire de Laurent Gbagbo. Nous faisons une nette démarcation entre l’effectivité de ce retour, et le folklore y relatif qui pourrait constituer un facteur bloquant. Et empêcher la jouissance de ce droit constitutionnel’’.

Selon lui, ‘’ Même si la CPI a blanchi l’ancien président de la république, de toute charge, elle n’a pas pour autant indiqué les vrais coupables des crimes relatifs à la crise postélectorale de 2011.Ce qui, de toute évidence, attriste davantage les nombreux parents des victimes dont certains donnent de la voix ici et là pour s’opposer au principe même de ce retour’’.

Lire aussi:   KKB en 2015 : « Ouattara n’a jamais gagné d’élection en Côte d’Ivoire, j’en ai la ferme conviction »

En retrait des instances politiques du FPI, cet ancien leader syndicaliste recommande d’éviter de ‘’ remuer le couteau dans la plaie, à travers un accueil délirant et festif que rien ne justifie, si ce n’est la seule volonté des éternels fêtards et des professionnels des manifestations folkloriques’’.

Alfred Guemene le suggère : ‘’ Une cérémonie d’exorcisme et de rejouissance contenue et limitée pourrait ensuite être organisée en toute sobriété dans son village natal de Mama. Il y va du respect de la mémoire de toutes les victimes dont les parents pourraient se sentir nargués et humiliés par tout excès jubilatoire’’. 

Lire aussi:   Déclaration de Mme Kouangoua Jacqueline Claire, Présidente de l’U.P.A (Union-Progrès-Alternance)

Raoul Mobio