Home Politique Accueil de Gbagbo: Marie-Odette Lorougnon visite les blessés du 17 juin

Accueil de Gbagbo: Marie-Odette Lorougnon visite les blessés du 17 juin

Accueil de Gbagbo: Marie-Odette Lorougnon visite les blessés du 17 juin
Accueil de Gbagbo: Marie-Odette Lorougnon visite les blessés du 17 juin

Après les échauffourées du 17 Juin qui ont fait plusieurs dizaines de blessés lors du retour de l’ex président, Laurent Gbagbo, Marie Odette Lorougnon, cadre du FPI-GOR, a visitée ce Lundi 21 Juin, les victimes des communes de Marcory et de Yopougon, globalement estimés à 38.

No description available.

Sur place, l’émissaire de Laurent Gbagbo a pu se rendre compte de la gravité des cas de certains blessés, dont un traversé par une balle à Marcory, et trois autres cas jugés graves à Yopougon parmi lesquels un, victime d’un coup de poignard, opéré avec succès par le chirurgien Boka. Aux blessés et à leurs compagnons, elle a adressé le message suivant: « Vous avez choisi le Président Laurent GBAGBO comme Guide, comme référent Politique comme Chef. Merci beaucoup soyez toujours au rendez-vous. C’est grâce à votre mobilisation qu’on a ce résultat aujourd’hui. Depuis 11 ans vous êtes debout malgré les répressions.

Lire aussi:   En Côte d’Ivoire Katinan craint pour la « sécurité » de Gbagbo, des « détonations autour de l’aéroport »
No description available.

Ce 17 juin 2021, toute l’armada du pays est sorti comme si la Côte d’Ivoire était en guerre contre un autre pays . Vous avez bravés la peur , et vous avez accueilli le Président Laurent GBAGBO TRIOMPHALEMENT. Vous avez gagné. Je suis fière de vous les jeunes. C’est votre rôle. Dans tous les pays du monde , ce sont les jeunes qui se battent pour la normalisation des choses .

No description available.

En 1990 nous l’avons fait aussi. Félicitations à vous . C’est aujourd’hui que vous devez préparer demain. En tant que mères , nous sommes venues vous saluer, nous sommes venues saluer nos enfants. Le Parti viendra vers vous . Nous sommes un parti socialiste, on n’oublie pas nos enfants ».

Lire aussi:   Et si le mensonge primait désormais sur la vérité…en Côte d’Ivoire
No description available.

La journée du 17 Juin avait été émaillée de violences en plusieurs endroits de la capitale économique Ivoirienne, lors d’affrontements entre des partisans de l’ex chef d’état, Laurent Gbagbo sortis massivement pour l’accueillir et les forces de l’ordre déployées pour les disperser.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here