Home Politique Accord de partenariat économique: La 1ère phase de démantèlement tarifaire entre la...

Accord de partenariat économique: La 1ère phase de démantèlement tarifaire entre la Côte d’Ivoire et l’UE prend effet

Accord de partenariat économique: La 1ère phase de démantèlement tarifaire entre la Côte d’Ivoire et l’UE prend effet
Accord de partenariat économique: La 1ère phase de démantèlement tarifaire entre la Côte d’Ivoire et l’UE prend effet

Accord de partenariat économique: La 1ère phase de démantèlement tarifaire entre la Côte d’Ivoire et l’UE prend effet






Accord de Partenariat Economique entre la Côte d’Ivoire et l’Union européenne

Rédigé par Direction Générale Trésor Français

Mise en œuvre de la 1ère phase de démantèlement tarifaire effective à compter du 9 décembre 2019

La mise en œuvre de la première phase de démantèlement tarifaire de l’Accord de Partenariat Economique entre la Côte d’Ivoire et l’Union européenne est effective depuis le 9 décembre 2019. Cet accord de libre-échange réciproque, conclu en 2008 et entré en vigueur en 2018, prévoit un calendrier de libéralisation tarifaire en 5 phases sur la période 2019-2029, sur le principe de suppression immédiate et non progressive des taux. L’offre d’accès comporte 6128 lignes tarifaires dont 88% des lignes à libéraliser en 10 ans (répartis en catégorie A, B et C en fonction du degré de transformation, notamment) et 730 produits exclus (« catégorie D » non libéralisée).

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : A Koumassi, face aux rumeurs de leur éviction du site qu'ils occupent, les acteurs de la filière friperie échangent avec Bacongo

La première phase de démantèlement tarifaire porte sur 1 115 lignes tarifaires du Tarif extérieur commun (TEC) de la CEDEAO appliqué en Côte d’Ivoire, disponible sur le site internet de la Direction générale des Douanes ivoiriennes. Les produits couverts par ces lignes, identifiés et reconnus originaires de l’Union européenne, sont exemptés de droits de douane lors de leur importation en Côte d’Ivoire pour la mise à la consommation. En contrepartie, l’accord garantit aux exportations ivoiriennes, notamment le cacao, la banane et les conserves de thon, un accès au marché de l’Union européenne en franchise de droits de douane, également.

La Côte d’Ivoire et l’Union européenne sont activement engagées en faveur de l’APE régional avec l’Afrique de l’Ouest qui, une fois adopté, succédera à l’APE intérimaire.

Le Chef de l’Etat a échangé avec l’Ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire
PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE·MARDI 10 DÉCEMBRE 2019·2 MINUTES
Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a échangé ce mardi 10 décembre 2019, au Palais de la Présidence de la République, avec l’Ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire, S.E.M. Jobst Von KIRCHMANN.
Au terme de la rencontre, le Diplomate européen a indiqué qu’après un peu plus d’un an de présence dans notre pays, il a jugé opportun de venir faire avec le Chef de l’Etat, le point des relations entre l’Union Européenne et la Côte d’Ivoire.
Pour lui, ces relations sont « très bonnes ». Il en veut pour preuve, notamment, la tenue de la seconde Session du dialogue politique entre l’Union Européenne et la Côte d’Ivoire au titre de l’année 2019, qui s’est déroulée hier, lundi 09 décembre 2019, à Abidjan, en présence de plusieurs membres du Gouvernement ivoirien et des Ambassadeurs des différents pays de l’UE, et au cours de laquelle ils ont fait le constat que les relations évoluent dans un « très bon sens ».
Le Chef de la Délégation de l’Union Européenne à Abidjan a, par ailleurs, souligné avoir profité de son entretien avec le Président de la République pour dégager avec lui, les perspectives des relations entre son Institution et la Côte d’Ivoire, et voir comment les deux parties peuvent travailler ensemble l’année prochaine et les années à venir, sur les plans politique, commercial et de développement.
Notons que le Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Fidèle SARRASORO, a pris part à la rencontre.

Facebook Comments

Lire aussi:   Forces françaises en Côte d’Ivoire , « Rien à cacher », aucune intervention dans les affaires ivoiriennes.

Source: Connexion ivoirienne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here