HomePolitique21 ans après : que sont devenus les auteurs du coup d’État...

21 ans après : que sont devenus les auteurs du coup d’État contre le président Bédié ?

21 ans après : que sont devenus les auteurs du coup d'État contre le président Bédié ?
21 ans après : que sont devenus les auteurs du coup d'État contre le président Bédié ?

Certains ont passé l’arme à gauche dans des conditions diverses. D’autres, les plus chanceux, et certainement les plus nombreux, sont encore en vie et même en activité dans l’administration ivoirienne. Les auteurs de l’expédition punitive du 24 décembre ayant renversé le pouvoir du président Henri Konan Bédié en 99 n’ont pas été soumis à une retraite anticipée pour servir de leçon à bien de soldats qui seraient tentés par cette aventure antidémocratique.

Bien au contraire, ils sont nombreux à avoir été promus à des grades et fonctions insoupçonnés relativement à leur passé sulfureux qui ne plaident pas forcément en leur faveur. Mais au nom de la réconciliation et de la cohésion nationales, dit-on, une loi d’amnistie a été votée sous la présidence de Laurent Gbagbo pour annihiler toutes possibilités de poursuites pénales contre ces actes hautement répréhensibles.

Lire aussi:   Soro appelle l’armée à « agir » face à Ouattara : Mamadou Touré réagit, « il est dans une logique de coup d’État »

On le sait, le président Henri Konan Bedie a certes pardonné, mais ne rate aucune occasion pour condamner avec fermeté, les auteurs de ce coup d’État du 24 décembre 99 qu’il avait, à l’époque qualifié d’absurde. Des sources proches de l’ancien Chef d’État rapportent que lors de la mise en place de la Constitution du 8 novembre 2016, le président Aimé Henri Konan Bedie qui garde encore des souvenirs douloureux de ce coup de force, aurait insisté auprès d’Alassane Ouattara pour que la loi fondamentale du pays reconnaisse condamne cette forme abrupte de parvenir au pouvoir d’État.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Un mouvement dit proche de Guillaume Soro lancé ce vendredi par des députés

Le Professeur Ouraga Obou et son équipe d’experts constitutionnels n’ayant pas trouvé d’ambiguïté à cette proposition du président du Pdci-Rda l’ont plutôt intégré à cette nouvelle loi fondamentale qui fait l’objet en ce moment de critiques acerbes en bien de ces articles. Pour mémoire, c’est le 24 décembre 99, que le président Henri Konan Bedie a été renversé par un coup d’État militaire dirigé par le Général Robert Guei.

Lire aussi:   Coup d’Etat 2015 au Faso : Soro dit sa part de vérité, « Ouattara était à la manœuvre, j’ai servi de bouclier »

Certains auteurs de ce pustch sont malheureusement partis dans le ventre de la nuit. D’autres en vie, sont encore présents dans l’administration ivoirienne de façon générale, occupant de hautes fonctions au sommet de l’État, sans avoir été punis pour ce qu’ils ont fait. Ainsi va la Côte d’Ivoire.

source: opera/ Pierre Lemauvais