Home People Victime d’attaques sur les réseaux sociaux, le pasteur Zahui saisit la DITT...

Victime d’attaques sur les réseaux sociaux, le pasteur Zahui saisit la DITT contre ses détracteurs

Victime d'attaques sur les réseaux sociaux, le pasteur Zahui saisit la DITT contre ses détracteurs
Victime d'attaques sur les réseaux sociaux, le pasteur Zahui saisit la DITT contre ses détracteurs

Le révérend Wilfried ZAHUI, pasteur ivoirien et président fondateur de GENÈSE (Génération Élue du Saint-​Esprit) a brisé le silence face aux attaques dont il est victime sur les réseaux sociaux à travers un communiqué publié ce samedi 10 juillet 2021 au cours duquel il dit avoir saisi la DITT et le bureau du procureur pour d’éventuelles attaques contre ses détracteurs.

« Nous constatons et de sources sûres que des personnes et pages mal intentionnées opérants sur les réseaux par des postes, des vidéos et des commentaires désobligeants contre le Révérend Wilfried ZAHUI en vue de le présenter comme une personne pas recommandable.

Lire aussi:   Yodé répond aux détracteurs de l’album Héritage : « Nous faisons des chansons pour le peuple, pas pour quelqu’un »

C’est le lieu de dire que l’honorable autorité religieuse et son conseil juridique se réserve le droit de saisir : la Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques (DITT), le bureau du Procureur de la République, ainsi que la Direction d’Interpol, à cet effet en Côte d’Ivoire, et dans les pays étrangers déjà localisés par les autorités compétentes». Lit-on dans le communiqué.

Dans la foulée, il a saisit l’occasion pour mettre en garde les éventuels détracteurs qui à travers leurs publications et commentaires présenteront l’autorité religieuse et opérateur économique comme un escroc.

Lire aussi:   [Video] Après son buzz sur les réseaux sociaux sa mère l'a renie !

« Il est clairement établi que tous commentaires et publications visant à présenter l’autorité religieuse et l’opérateur économique Wilfried ZAHUI comme un escroc, un individu malsain ou un voleur devront présenter les justificatifs de leurs affirmations devant les autorités compétentes.

Nous attirons donc l’attention des uns et des autres sur les réseaux sociaux notamment ceux qui, de bonne foi, pourraient se faire l’écho de propos malveillants et d’attaques gratuites contre d’honnêtes gens». Poursuit le communiqué.

Lire aussi:   Dj Arafat : « Dieu nettoie autour de moi »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here