Home People Tortures, harcèlements scolaires, rejet… Les secrets dont Sery Dorcas n’a jamais parlé

Tortures, harcèlements scolaires, rejet… Les secrets dont Sery Dorcas n’a jamais parlé

Tortures, harcèlements scolaires, rejet… Les secrets dont Sery Dorcas n’a jamais parlé
Tortures, harcèlements scolaires, rejet… Les secrets dont Sery Dorcas n’a jamais parlé

Avec sa peau d’ange et sa beauté ensorcelante, Sery Dorcas est comptée parmi les plus belles femmes de la Côte d’Ivoire. Son titre de reine de beauté en 2005 le justifie amplement. Mais les choses n’ont pas toujours été aisées pour la dame aux affaires florissantes. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Sery Dorcas a été victime par le passé de grandes frustrations liées à son physique.

Elle s’est replongée dans ses souvenirs douloureux au cours de l’émission CFSM ( Copa Fait Son Match) avec l’international Copa Barry. C’était il y’a quelques jours:

Lire aussi:   Sisco « l’enfant guerrier » du zouglou revient 9 ans après

C’était il y’a quelques jours:

 » J’ai eu une revanche. Je suis rouquine. Les rouquines et albinos il y’a de cela des années étaient malmenées, brimées. Ça m’a traumatisé. Ça me traumatisait beaucoup et j’en avais fait un complexe. Je trouvais que je ne ressemblais pas aux autres. Je trouvais que je ressemblais peut-être à une bête de foire. Je ne me voyais pas suffisamment belle. En gros je ne trouvais pas ma place.

Lire aussi:   Deux agents de santé violemment tabassés au chu de Yopougon par des parents de malade

Puis en grandissant, j’ai pris confiance en moi et tous les jours, mes parents n’arrêtaient pas de me dire que ma différence me rendait belle et non moche. J’ai construit ma carapace, j’ai gagné en assurance et j’ai vu que ma différence plaisait à beaucoup de gens. Pour pousser plus loin je me suis dit avec cette différence je me présente au concours miss côte d’Ivoire (2005) et je gagne haut les mains.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: Kiff No Beat et Shado Chris en tête de liste des 20 artistes rappeurs ayant fait bouger l’Afrique durant l’année 2016

Et là je me dis, j’ai une revanche. Surtout quand j’étais au primaire jusqu’au collège, les élèves de ma classe, beaucoup d’élèves de l’école se foutaient de ma gueule, me torturaient.« 

De vieux souvenirs certes douloureux mais que Sery Dorcas a su faire tourner à son avantage.

Carole G

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here