Home People Procès de Koffi Olomidé en France : voici la lourde peine que...

Procès de Koffi Olomidé en France : voici la lourde peine que le chanteur encourt

Procès de Koffi Olomidé en France : voici la lourde peine que le chanteur encourt
Procès de Koffi Olomidé en France : voici la lourde peine que le chanteur encourt

Koffi Olomidé risque 8 ans de prison ferme si les juges de la Cour d’Appel de Versailles suivent les procureurs. Dans l’affaire qui oppose le chanteur congolais à ses danseuses, le parquet se prononce pour une condamnation lourde de la star de la musique Rumba. Hier, Koffi Olomidé a continué à nier les accusations d’agression sexuelle.

Koffi Olomidé pourrait passer 8 ans en prison et la condamnation peut intervenir en décembre 2021. Le parquet de Versailles a requis contre lui cette peine, au terme des débats sur l’accusation d’agression sexuelle. L’affaire mise en délibérée pour le 13 décembre peut sonner la fin de la carrière de l’artiste. Du moins marquer un gros coup d’arrêt pour le « Grand Mopao ».

Lire aussi:   Menacé de prison à Bamako, Tiken Jah s’explique auprès de ses fans

Hier, Koffi Olomidé s’est pourtant défendu avec force. Devant les juges, il nie en bloc tout ce qui lui est reproché. Il ne reconnait pas les accusations. Pour lui, il s’agit d’une vraie mise en scène de la part de danseuses qui voulaient en fait rester en Europe, après une tournée musicale. « C’est faux, c’est tout faux », « à aucun moment je n’étais seul avec ces filles », s’est écrié à la barre M. Olomidé. « Comment vous pouvez faire l’amour dans un studio ? J’hallucine! Il y a des ingénieurs du son, il y a des assistants… », se défend l’artiste.

Lire aussi:   Affaire Arafat clash Alisar Zena: Quand Tina Glamour s’ en mêle…

« Il n’y a absolument aucun élément matériel accréditant les dires des plaignantes », estime, pour sa part, dans sa plaidoirie Me Antoine Vey, avocat du chanteur, plaidant la relaxe, indique un média congolais proche du dossier. Koffi Olomidé avait été condamné en première instance à deux ans de prison avec sursis pour « atteinte sexuelle ».

Cette condamnation portait sur une agression sur l’une des jeunes femmes, mineure au moment des faits. Le ministère public, qui avait requis sept ans d’emprisonnement ferme, avait fait appel car Koffi Olomidé avait été relaxé des autres charges.

Lire aussi:   Cannes 2018 : Un mannequin violé par un "prince" pendant le festival...

Source: afrikmag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here