Home People Oussama Ben Laden : 10 choses que vous ignorez sur lui

Oussama Ben Laden : 10 choses que vous ignorez sur lui

Oussama Ben Laden : 10 choses que vous ignorez sur lui
Oussama Ben Laden : 10 choses que vous ignorez sur lui

En dehors de ce que vous savez sur Oussama Ben Laden, il y a beaucoup d’autres choses que vous ignorez sur le terroriste. Il était un fan du football, il cultivait également de la marijuana et faisait beaucoup d’autres choses.

Il y a quatre ans, une opération du Navy SEAL a localisé et éliminé le chef d’Al-Qaida, Oussama Ben Laden. Recherché au monde, le terroriste a commencé sa vie comme le fils privilégié d’un riche magnat saoudien. Mais, en plein cœur des années 90, ses activités djihadistes radicales lui ont valu une place sur la liste de surveillance des grandes puissances mondiales.

En 2001, il a orchestré une série d’attaques dévastatrices contre les bâtiments du World Trade Center à New York et du Pentagone en Virginie. Les attentats du 11 septembre ont fait plus de deux mille morts et ont déclenché la guerre internationale contre le terrorisme. En dehors de l’image terroriste que beaucoup ont de l’homme, il fait également d’autres choses. Voici dix choses que vous ignorez de Oussama Ben Laden :

Lire aussi:   Snapchat perd plus d'1 milliard d'euros… à cause d'un tweet de Kylie Jenner

1– Il cultivait de la marijuana : A en croire le journaliste Nic Robertson de la CNN, la maison d’Abottabad de Ben Laden comprenait une série de jardins où l’on cultivait des choux, des pommes de terre et de la marijuana. Au moment de sa découverte, le complexe abritait des plantes dont la valeur était estimée à un million de dollars. Bien que située à quelques kilomètres d’une base militaire pakistanaise, la culture est passée inaperçue des autorités.

2– Il était un grand fan de sport : Un de ses anciens gardes du corps a fait savoir que Ben Laden était un joueur de volley-ball talentueux. En plus du volley-ball, était un grand fan du club de football anglais Arsenal et assistait à de nombreux matchs du club au moment où il vivait à Londres au début des années 90.

3– Il aimait la boisson Pepsi : Ben Laden avait accès à « toutes les meilleures marques » quand il résidait dans son enceinte d’Abbottabad. Cela comprenait les sodas des marques Pepsi et Coca-Cola, ainsi que des produits comme la Vaseline et le lait Nestlé.

Lire aussi:   Fally Ipupa déclare sa flamme en direct

4– Il aimait la BBC : Son fils Omar a laissé entendre que Ben Laden était un grand fan de l’agence de presse britannique BBC, et écoutait constamment leurs programmes radio.

5Il téléchargeait  beaucoup de vidéos pornographiques : Ceux qui ont connu Ben Laden confirment sa faiblesse pour certaines choses mêmes contre lesquelles il prêchait. Exemple : la quantité abondante de vidéos pornographiques récupérée sur ses disques durs.

6– Les enfants taquinaient ses gardes : Après la découverte de la cachette de Ben Laden, les voisins se sont rappelés leurs expériences avec les habitants du complexe d’Abbottabad. Tariq Khan, un garçon de 14 ans qui était non loin du complexe a confié à la presse que les gardiens s’énervaient lorsqu’ils frappaient des balles de cricket sur le mur du complexe.

Lire aussi:   Mali: plusieurs présumés terroristes capturés par l’armée

7– Il a étudié l’économie : Ben Laden a fréquenté l’école de gestion et d’économie de la prestigieuse université du Roi Abdulaziz, où il a étudié l’administration des affaires et l’économie.

8– Il voulait être un cow-boy : Dès son plus jeune âge, Ben Laden s’est intéressé aux chevaux, en gardant une écurie de vingt chevaux dans le ranch familial à Djeddah. Il avait l’habitude de tirer au fusil lorsqu’il montait à cheval, imitant les cow-boys de ses émissions de télévision préférées.

9– Il avait des numéros de téléphone et de l’argent cousus dans ses vêtements : Les autorités américaines ont découvert 500 euros et deux numéros de téléphone cousus dans les poches des vêtements de Ben Laden.

10– Il aimait Whitney Houston : Ben Laden détestait la musique. Une de ses connaissances, Issam Turabi, se souvient qu’il se plaignait : « La musique est la flûte du diable ». Cela rend son amour pour la chanteuse et compositrice Whitney Houston d’autant plus étrange.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here