HomePeopleMicou Izé Izé : « C’est chaud, j’ai besoin de 12 millions...

Micou Izé Izé : « C’est chaud, j’ai besoin de 12 millions Fcfa pour démarrer une activité… »

Micou Izé Izé : « C’est chaud, j’ai besoin de 12 millions Fcfa pour démarrer une activité… »
Micou Izé Izé : « C’est chaud, j’ai besoin de 12 millions Fcfa pour démarrer une activité… »

Star des réseaux sociaux grâce à ses nombreuses prestations sur la danse « Izé Izé » du groupe 100 Façon, Michel Agnès Gnagne alias Micou a déclaré sur les ondes de Radio Vibe CI qu’il est à la recherche de 12 millions de Fcfa pour démarrer une activité.

Le showbiz ne réussit pas vraiment à tout le monde. C’est le cas de Henry Michel Agnès Gnagne connu sous le pseudonyme de Micou.

Célèbre ambianceur de la chanson Izé Izé du groupe 100 Façon, il est confronté à un véritable problème d’argent. L’homme au pas de danse bouillants a indiqué lors d’un entretien sur Vibe Radio qu’il souhaiterait se lancer dans l’entrepreneuriat avec 12 millions Fcfa.

Lire aussi:   Abidjan : la police met aux arrêts 3 dangereux escrocs pour un vol de 12 millions

« Je veux mettre en place une chambre froide et me lancer dans la poissonnerie. Je veux faire le commerce de poisson frais, c’est un business vraiment fructueux. Mon grand frère faisait cette activité-là, j’ai travaillé un moment avec lui, c’est une activité rentable. Actuellement, je suis à la recherche de 12 Millions pour démarrer cette activité qui me tient énormément à cœur. J’ai un de mes « bon Vieux-Pére » Binguiste qui a promis me financer pour démarrer, j’attends son signal. Je veux bara (travailler), sinon, c’est chaud, j’ai une grande fille avec moi dont je dois payer les cours pour la prochaine rentrée scolaire », a laissé entendre Micou Izé Izé sur Vibe Radio.

Lire aussi:   Duekoué : Une coopérative agricole attaquée à la kalachnikov, 12 millions de francs Cfa emportée
Micou Izé Izé : « C’est chaud, j’ai besoin de 12 millions Fcfa pour démarrer une activité… »

Moins actif ces derniers moments sur la toile, Micou a donné les raisons de son absence. « Je suis là, j’étais en voyage à l’intérieur du pays pour quelques petits gombos (travail), là je suis rentré maintenant sur Abidjan », a précisé, Michel Gnagne Agnès, dit Micou.

Source: Afrikmag