Home People Lino Versace promet un énorme show au concert d’Arafat

Lino Versace promet un énorme show au concert d’Arafat

Lino Versace promet un énorme show au concert d’Arafat

« Le 25 Décembre, ce sera plus que gâté ! »

Effectuer un voyage entre Paris et Abidjan n’a aucun secret pour Lino Versace. Même s’il s’est installé en France, cet « ancien » membre de la Jet Set (la fameuse bande formée autour du Président Douk Saga qui a créé le Coupé-décalé) est toujours prêt à revenir au pays pour soutenir le mouvement lors des différents spectacles et concerts. C’est d’ailleurs l’un de ces concerts, qui plus est, le plus prestigieux de l’année, qui est la raison de sa présence ici à Abidjan. « Je suis venu prendre part à l’événement de taille qui aura lieu bientôt, le concert Gangstory de DJ Arafat. Au-delà de ce concert, il y a la célébration de la musique, de la culture. En tant qu’acteur de la culture africaine, je me suis dit que ma présence pourrait apporter quelque chose ». Nous n’avons pas manqué de lui poser d’autres questions à propos de sa carrière, son actualité musicale et de ses relations avec les autres membres du Coupé-décalé.

Toujours entre deux avions tantôt à Paris, tantôt à Abidjan. Comment est-ce que Lino Versace arrive à jongler sur ses deux terrains ?

Lire aussi:   La France a-t-elle vraiment dit non à un 3e mandat de Ouattara ?

Vous savez, avec l’évolution de la musique aujourd’hui, on ne peut pas rester seulement dans son pays, il faut aussi aller dans d’autres pays pour aller faire la promotion de sa musique. Moi j’ai fait le choix de rester à Paris parce que j’ai des engagements professionnels, je suis un père de famille, j’ai trois enfants et j’ai besoin d’être au quotidien avec eux pour m’occuper de leur éducation. J’ai des responsabilités dans des communautés spirituelles, j’ai des entreprises sous ma responsabilité. Donc je suis obligé de rester à Paris mais j’arrive quand je peux en Côte d’Ivoire parce que j’ai d’autres activités ici.

Quelle est l’actualité musicale de Lino Versace ?

Lire aussi:   A la découverte de Rosalie Kéïta, l’amour de Sidiki Diabaté

Je viens de sortir un single « Demain c’est gâté », un titre extrait de mon album Premium dont la sortie est prévue pour le mois de Mai 2017. C’est un album riche musicalement arrangé dans les plus grands studios de France avec de grosses collaborations surprises. L’objectif avec ce nouvel album est d’apporter une nouvelle couleur à la musique africaine. Je suis un artiste qui prend des risques parce que j’adore la création. Dans cet album, j’ai créé, j’ai osé et j’espère que les mélomanes apprécieront.

L’actualité du moment, c’est le concert #GangStory de DJ Arafat. Tu fais partie des artistes invités. Qu’est-ce que tu prévois à ce spectacle ?

Lire aussi:   Coup d'Etat au Mali - Le croc-en-jambe de la France à la Cedeao

Attendez-vous déjà à une prestation de taille. J’ai cette chance de maîtriser la scène. Vous verrez de nouveaux pas de danse surtout que j’offre en exclusivité ma première prestation sur le titre « Demain c’est gâté ». Le 25 Décembre, ce sera plus que gâté ! (Rires). Ce sera quelque chose d’exceptionnel.

On va également parler dans cet entretien de ta sortie à propos des Awards du Coupé-décalé. Peux-tu revenir sur ce qui s’est passé ?

Bien sûr. Je tiens à saluer les concepteurs de cet événement parce que je trouve qu’un événement pour glorifier le coupé-décalé est bienvenu. En tant que co-fondateur de ce mouvement musical, je salue tous ceux qui ont participé de près ou de loin à la réussite de cet événement. Moi j’avais juste dit que je n’étais pas d’accord parce que je n’ai pas été mis au courant. On est artiste mais en même temps on est des humains et on a des programmes. Lorsqu’on vous met sur une affiche et que vous n’êtes pas informé, cela peut vous porter préjudice par rapport aux autres engagements que vous prenez. Cette date empiétait sur un autre événement où j’étais déjà engagé. Ma sortie était aussi un moyen de rassurer ses prometteurs avec qui j’avais préalablement pris des engagements. Sinon, j’apprécie cette initiative, seulement il faut juste que les organisateurs rentrent en contact avec les artistes, professionnalisme oblige.

Tu es à Abidjan pour soutenir l’artiste qui a eu la distinction majeure aux Awards du Coupé-Décalé lors de son concert ce 25 Décembre. On a envie de savoir Lino, quel regard portes-tu sur le coupé-décalé actuel ?

Chacun a une vision différente des choses. Il y a des points sur lesquels je suis d’accord. Sur le volet musical je suis d’accord parce qu’il y a beaucoup de créations. Le côté prestation scénique, je suis d’accord parce que c’est magique. Mais le côté comportemental, je ne suis pas d’accord. Selon moi, il y a beaucoup d’excès, beaucoup de clash, beaucoup d’incompréhensions pourtant la base même du Coupé-décalé c’est l’union, la solidarité. Au départ, ce n’était pas mal, ça donnait du piment à la chose. Mais quand c’est à l’extrême ça ternit l’image. Les gens ne sont plus intéressés par la musique mais plutôt par les clash. Les gens retiennent facilement le négatif. Donc sur ce point je ne suis pas d’accord. Après, musicalement et artistiquement, il n’y a rien à dire, il y a du potentiel. Je pense qu’aujourd’hui, ça manque de chic. Le mouvement est venu avec un état d’esprit. Il y a eu la musique, le style vestimentaire, le comportement. Et c’est tout ça qui manque aujourd’hui.

Quels sont vos rapports avec les anciens membres de la Jet Set? Notamment Boro Sangui, Serge Dephalet, Molare et autres.

Personnellement, Boro Sangui est mon cousin. On n’est pas en contact au quotidien mais j’ai de très bons rapports avec lui. Serge Dephalet, c’est mon ami d’enfance. On se parle tout le temps. Molare par contre, on n’a pas de bons rapports. Ça n’a rien à avoir avec les Awards du Coupé-décalé. On ne partage pas les mêmes visions et quand c’est comme ça mieux vaut qu’on se sépare. J’ai décidé de prendre du recul vis-à-vis de lui.

Nous sommes au crépuscule de 2016 et à l’aube de 2017. Qu’est-ce que vous réservez à vos fans durant l’année à venir. On a évoqué la sortie de votre album. Mais est-ce qu’il y a d’autres projets ?

Nous sommes en train de travailler sur un gros projet dénommé « Dîner gala du Coupé-décalé » qui aura lieu en France. Voilà maintenant plus de huit ans qu’il n’y a plus d’événement coupé-décalé organisé en France. Paris c’est comme Abidjan, c’est le carrefour de la musique. Donc on a décidé d’organiser cet événement qui aura lieu en fin d’année prochaine. Un dîner gala live avec 4 à 5 artistes en têtes d’affiche. Il y a aussi la promotion de l’album avec les titres comme « Jolibilité », « Premium », « Mon jour de rêve »,…

Merci de vous être soumis à nos questions. Ce fut un plaisir d’échanger avec vous. On espère pour vous que l’année 2017 qui pointe à l’horizon sera une année pleine de succès. Quel est votre mot de fin ?

Je remercie toute l’équipe de Life Magazine. Je profite aussi pour souhaiter une bonne et heureuse année 2017 à tous les ivoiriens. Que cette année soit une année de paix, de réconciliation et de bonheur. Soyez bénis. C’est Lino Versace, l’élégance du Coupé-décalé originel. Souvent je dis qu’on est ensemble parce qu’on se ressemble et dans l’ensemble on reste ensemble et en Décembre on sera ensemble. (Rires).

ROLYVAN

Étiquettes : , , , , , , , ,


lifemag-ci.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here