Home People Koffi Olomide: accusé d’agressions sexuelles, le chanteur s’explique

Koffi Olomide: accusé d’agressions sexuelles, le chanteur s’explique

Koffi Olomide: accusé d’agressions sexuelles, le chanteur s’explique
Koffi Olomide: accusé d’agressions sexuelles, le chanteur s’explique

Le chanteur congolais de la Rumba, Koffi Olomide a été Jugé en appel à Versailles le lundi 25 octobre 2021, pour agressions sexuelles sur ses danseuses. Au cours du procès, le chanteur s’est expliqué.

Inculpé pour « agressions sexuelles, séquestrations, violence, viol et enlèvement » sur 04 danseuses, le roi de la rumba congolaise, Antoine Agbepa Mumba, connu plus sous le pseudonyme de Koffi Olomide a donné sa version des faits lors de son procès en appel le lundi 25 octobre 2021 à Versailles en France.

Lire aussi:   Kerozen DJ : « Je suis éperdument fou de Didier Drogba »

A en croire la plainte déposée par les filles, les faits remontent entre 2007 et 2013. Papa Plus les a « enfermées dans un pavillon gardé près de Paris, lors de ses tournées françaises entre 2002 et 2006, et les avoir forcées à avoir des relations sexuelles avec lui, de façon régulière pour certaines ». Elles ont affirmé aussi qu’elles étaient forcées à avoir : « des relations sexuelles plusieurs fois puis trois fois par semaine pour l’une ou trois ou quatre fois dans le mois pour une autre ».

Lire aussi:   Côte d’Ivoire/ Un artiste veut faire un enfant avec Affousy Bamba, la Conseillère de Guillaume Soro

Mais l’inculpé qui court le risque d’une peine de 08 ans d’emprisonnement a tenu à donner sa version des faits. A l’en croire, les filles ont constaté que leur retour au Congo s’approchaient, mais voulaient rester en France. « Le retour au Congo était imminent, elles savaient qu’on allait repartir au Congo, elles voulaient donc rester en France à tout prix », a laissé entendre l’homme de 65 ans.

La légende congolaise a poursuivi en ajoutant : « C’est faux tout ça, c’est faux, à aucun moment, je n’étais seul avec ses filles. Comment vous pouvez  faire l’amour dans un studio ? Il a des ingénieurs de son, il y a des assistants. Ces femmes allaient sur les champs Elysées et demandaient qu’on les accompagne. Elles étaient payées, 600 euros par tournée ».

Lire aussi:   Zouglou: Yodé, Siro et Hayek Hassan volent au secours Stephen Axel

Il faut rappeler que Koffi Olomide avait déjà été condamné en RDC en 2012, pour violence, et avait été expulsé du Kenya en 2016 pour avoir donné un coup de pied à l’une de ses danseuses.

 

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here