HomePeopleEudoxie Yao à un journaliste : « donc vous m’avez invité pour...

Eudoxie Yao à un journaliste : « donc vous m’avez invité pour me parler de mes caleçons » ?

Eudoxie Yao à un journaliste : « donc vous m’avez invité pour me parler de mes caleçons » ?
Eudoxie Yao à un journaliste : « donc vous m’avez invité pour me parler de mes caleçons » ?

Invitée à l’émission dénommée « Faha Faha » de Ivoire TV Music, la bimbo ivoirienne Eudoxie Yao n’a pas semblé apprécier, l’une des questions d’un des deux (02) journalistes présents sur le plateau. À cet effet l’inspiratrice de la chanson « Never give up » s’énerve, se lève, et montre son caleçon au journaliste. Nous vous proposons un extrait de cette émission.

Journaliste. – Qu’est-ce qui te faisait beaucoup voyager ? Tu ne nous diras pas que c’est la musique ?

Eudoxie Yao. – Avant la musique, j’étais célèbre. On m’invitait de part et d’autre. Quand on m’invite, ça ne veut pas dire que je m’en vais gérer un bizzi (me prostituer, NDLR). Les gens ont souvent besoin de ma présence. C’est la raison pour laquelle ils me donnent un cachet.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : La lettre amère d’un journaliste à Patrick Achi, après sa sortie sur RFI

Journaliste. – On ne t’a jamais invitée dans un pays où le mec est amoureux de toi ou à d’autres intérêts cachés ?

Eudoxie Yao. – Il y a deux (02) ans de cela, on m’avait offert un voyage pour mon anniversaire aux îles Maldives. C’est la même personne qui m’a offert une Range Rover, et la somme de 21 millions de francs CFA. Et ça, ce n’est qu’un cadeau.

Journaliste. – Il veut prendre la place de Grand P ?

Eudoxie Yao. – Il ne peut pas prendre la place de Grand P. Mais à cette période, Grand P et moi étions en séparation.

Journaliste. – Mais ce n’est pas une raison….

Eudoxie Yao. – De ne pas accepter Ranger Rover quoi ?

Journaliste. – Mais puisse que tu aimes un autre gars, pourquoi tu acceptes de prendre la Range Rover de quelqu’un d’autre ?

Lire aussi:   Debordo Leekunfa demande de l’aide

Eudoxie Yao. – Mais ça fait quoi ?

Journaliste. – Nous pouvons donc dire que tu as donné un coup à celui qui t’a offert cette Range Rover…

Eudoxie Yao. – Ce n’est pas toi oh.

Journaliste. – Eudoxie Yao, le noir est un ton qui te va très bien. Personnellement, j’aime bien te voir en noir. Tes caleçons sont-ils aussi noirs ?

Eudoxie Yao. – Bien-sûr.

Journaliste. – Le noir est ta couleur préférée en caleçons ?

Eudoxie Yao. – Non ! Les gens me préfèrent plus en blanc. Mais j’ai toutes sortes de couleurs, que ce soit en caleçons ou en dessous.

Journaliste. – Ceux qui aiment le blanc sont des personnes qui enlèvent tout ou pas ?

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : «Arrêtez de dire que je ne peux pas enceinter Eudoxie Yao», Grand P

Eudoxie Yao. – Attends, tu dis quoi ?

Journaliste. – Les caleçons que tu portes là, ce sont des strings, des bâches, ou des ras de fesses ?

Eudoxie Yao. – Donc vous m’avez invité pour me parler de mes caleçons ?

Journaliste. – Non, pas forcément.

Eudoxie Yao. – Mais affaire de caleçons est quittée où dans ça ?

Journaliste. – C’est de savoir quelle est la couleur et quel est le type de modèle que tu portes …

Eudoxie Yao. – Mais tu ne peux pas me poser ce genre de questions, je suis désolée.

Journaliste. – Tu es une personnalité publique…

Non, non, non, non. Tu ne peux pas me parler de mes caleçons. Ou tu veux voir mon caleçon ? Voici mon caleçon.