Home People Eric Patron accusé d’avoir saboté la carrière de trois artistes: les dessous...

Eric Patron accusé d’avoir saboté la carrière de trois artistes: les dessous de l’affaire

Eric Patron accusé d'avoir saboté la carrière de trois artistes: les dessous de l'affaire
Eric Patron accusé d'avoir saboté la carrière de trois artistes: les dessous de l'affaire

Il est reproché à Eric Patron d’avoir gâché la carrière de trois artistes. Voici des explications à ce sujet.

Les Patrons qui évoluent dans le style musical Zouglou, font partie des groupes ayant une certaine notoriété dans le milieu. Avec plusieurs albums à succès, ce groupe s’est imposé dans le cœur des mélomanes. Leader des Patrons (initialement composés d’Eric, Vino, Dodo la joie et Clem’so), Eric et ses amis ont réussi à donner de nouvelles couleurs à cette musique, comparativement à celle pratiquée par les artistes de l’ancienne génération, tels que Poignon, désormais appelé Youess, Yodé et Allan Bill, respectivement leaders des groupes Zougloumania, Les Côcôs et Esprit de Yop. Il faut noter que ces formations mythiques du Zouglou ont fait les beaux jours de ce rythme urbain, dans les années 90. Mais, depuis plusieurs années, elles ne sont plus au devant de la scène, contrairement à la jeune génération, qui a pris le relais, de façon tonitruante, en propulsant le Zouglou, à l’international.

Lire aussi:   Les artistes se mobilisent pour Abobolais

Dans le milieu, une sombre affaire a été récemment révélée par la voix du « Doya » Youess, qui a accusé Eric Patron d’avoir saboté la carrière de ces trois artistes de l’ancienne génération. En effet, Youess, Yodé et Allan Bill avaient été approchés par leur jeune frère, qui souhaitait leur tendre une perche, en produisant leur album de 10 titres. Une aubaine, pensaient-ils, pour revenir au premier plan. Malheureusement pour eux, ce « come back » n’aura jamais lieu, d’autant plus que le producteur Eric Patron a, contre toute attente, mis l’album sous l’éteignoir, a révélé Youess, amer, sur le plateau de PEOPL’ EMIK, le 18 mai 2020. Une situation qui a porté un lourd préjudice à la relance de la carrière de ces talentueux précurseurs du Zouglou. Depuis lors, ils sont à la croisée des chemins, en continuant de broyer du noir. Pendant ce temps, Eric Patron, lui, vaque tranquillement à ses occupations, en mettant en oeuvre toutes les stratégies idoines, pour l’évolution de la carrière du groupe Les Patrons, auquel il appartient, avec Clem’so.

Lire aussi:   Rihanna s’offre une villa à Cannes

Assurément, c’est une autre affaire de sabotage de carrière, révélée dans le Show-biz ivoirien, après celle mettant en cause la méga star Alpha Blondy, aux dires du reggaeman Ras Goody Brown.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here