Home People Apologie du viol à la NCI : Yves de Mbella est arrêté

Apologie du viol à la NCI : Yves de Mbella est arrêté

Apologie du viol à la NCI : Yves de Mbella est arrêté
Apologie du viol à la NCI : Yves de Mbella est arrêté

L’animateur Yves de Mbella qui a créé un séisme médiatique et un choc sociétal en scénarisant une séquence de viol avec un violeur dit repenti, en direct sur la Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI) a passé sa première nuit derrière les barreaux. Ce mercredi 1er septembre 2021, il devrait se présenter devant le procureur de la République, qui devrait le poursuivre pour atteinte aux mœurs ou apologie de viol.

Yves de Mbella n’est pas à la fin de son calvaire, après que lui et son équipe ont fait remonter des souvenirs douloureux aux victimes de viols, lors d’une émission diffusée, le lundi dernier, en prime time sur NCI. C’est d’abord sa propre chaîne qui avait décidé de supprimer l’émission, désactiver toutes les publications de celle-ci sur les comptes de la télé, sur les réseaux sociaux. Puis est tombée la sanction de la Haute autorité de communication audiovisuelle (HACA).

Lire aussi:   Une soirée caritative en soutien à Abobolais

Le régulateur des médias en Côte d’Ivoire a infligé trente jours de suspension d’antenne (à la radio comme à la télévision) à l’animateur. Pendant ce temps, sur les réseaux sociaux, plusieurs vidéos d’archives, le montraient, en train de poser des questions indécentes à certaines invitées quelque peu gênées.

« La HACA tient à rappeler que le viol est un crime selon la loi pénale et partant, sa banalisation et la mise en vedette d’un ex-détenu condamné pour ce crime, sont absolument intolérables. Aussi, la HACA tient-elle à manifester sa compassion à toutes les victimes de viol, femmes et hommes, ainsi que sa solidarité à toutes les personnes, associations et organisations œuvrant pour la promotion des Droits humains et pour la lutte contre les violences faites aux Femmes », avait déclaré la HACA

Lire aussi:   Suspect 95 : son émouvant hommage à sa femme

Hier mardi, il a été convoqué à la brigade de recherches du Plateau où il a été entendu toute la soirée. Au terme de son interrogatoire, il a été placé en garde à vue. Yves de Mbella a donc passé sa première nuit derrière les barreaux de la gendarmerie au Plateau.

Ce matin, il devrait être présenté devant le parquet, qui pourrait décider de le juger, dans une procédure de flagrant délit. La grande inconnue est de savoir le chef d’accusation qui sera retenu. En fonction du chef d’accusation, l’on saura s’il sera envoyé à la MACA ou condamné à une peine légère.

Lire aussi:   Affaire "trafic de drogue": Le Molare soutient Hambak, ce qui lui arrive

Source: ivoir’soir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here