HomePeopleAffaire Deversailles / En colère, l’Artiste Billy Billy s’en prend à la...

Affaire Deversailles / En colère, l’Artiste Billy Billy s’en prend à la jeunesse ivoirienne

Affaire Deversailles / En colère, l'Artiste Billy Billy s'en prend à la jeunesse ivoirienne
Affaire Deversailles / En colère, l'Artiste Billy Billy s'en prend à la jeunesse ivoirienne

« Une jeunesse qui s’intéresse qu’aux futilités »

La toile s’enflamme depuis ces dernières 48 heures avec l’affaire Deversailles. Une affaire qui, selon l’artiste Billy Billy n’enseigne rien à la jeunesse ivoirienne, mais qui malheureusement focalise toutes les attentions sur les réseaux sociaux. Cette façon de se prendre met le chanteur dans tous ses états.

Dans une récente sortie sur les réseaux sociaux, l’enfant de Wassakara s’en prend vigoureusement à cette jeunesse ivoirienne qui, selon lui, s’intéresse plus à des choses futiles qui ne lui apporte rien. 

Lire aussi:   France / A l’ouverture de son procès, Sarkozy s’énerve et rejette toutes les accusations

A en croire l’artiste, cette jeunesse devrait plutôt se mobiliser pour les sujets qui engagent l’avenir de leur vie. 

Il prend l’exemple des futures élections législatives où il est question de choisir ses députés. Ceux-là même qui vont traduire les attentes des populations devant le parlement. Et décider des lois du pays:

« Au lieu de s’activer pour les législatives qui arrivent. Penser à qui va les représenter à l’assemblée nationale. Ils sont en train de poster les photos d’un certain dj Versailles ou deVersailles je sais même plus puufff ».Une jeunesse qui s’intéresse qu’aux futilités » déplore-t-il. 

Lire aussi:   Serge Aurier fait encore parler de lui !

Billy Billy profite de ce coup de gueule pour annoncer le sujet principal qui sera au centre de ses critiques cette année. Celui concernant la jeunesse, qu’il accuse d’ailleurs et rend coupable de ce qui arrive aussi à nos États africains.

« Cette année, on parlera moins des politiciens parce que notre jeunesse est aussi coupable de la mauvaise gestion de nos états. Ils me diront c’est juste pour rigoler et puis quoi encore » souligne le chanteur. C’est sûr que le rappeur ivoirien aura beaucoup à dire, mais se mettra également à dos beaucoup de jeunes qui refusent la vérité.

Lire aussi:   Nash traitée de lesbienne: Dj Lewis en colère réagit, « nul n’est saint sur cette terre »

José TETI