HomeNon catégorisé« Ouattara a décidé de briguer un 3ème mandat », selon Africa...

« Ouattara a décidé de briguer un 3ème mandat », selon Africa Intelligence (La Lettre du Continent)

« Ouattara a décidé de briguer un 3ème mandat », selon Africa Intelligence (La Lettre du Continent)
« Ouattara a décidé de briguer un 3ème mandat », selon Africa Intelligence (La Lettre du Continent)

Selon Africa Intelligence (ancien La Lettre du Continent), le président Alassane Ouattara, a décidé de briguer un 3ème mandat.

Alassane Ouattara décidé de briguer un troisième mandat, l’information est donnée par Africa Intelligence (ancien La Lettre du Continent) dans son édition du mercredi 15 juillet 2020.

« Après le décès du premier ministre et candidat à la présidentielle Amadou Gon Coulibaly, le chef de l’Etat ivoirien n’a pas longtemps hésité. Il vient d’informer son premier cercle de sa volonté d’être candidat à sa propre succession. L’état-major du RHDP devrait être informé dans les prochains jours d’une candidature d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle » déclare Africa Intelligence (ancien La Lettre du Continent) dans son édition du mercredi 15 juillet 2020.

Lire aussi:   Un cyber activiste pro Gbagbo cogne Jean Bonin et Affi : "Soro est votre chef"

Toujours selon le confère, « le président ivoirien a annoncé à plusieurs de ses proches sa volonté de briguer un troisième mandat en octobre. Très affecté par la mort brutale d’Amadou Gon Coulibaly, le chef de l’Etat s’est également retrouvé pris au piège par la disparition de celui ».

« Alassane Ouattara a brièvement envisagé de transmettre le flambeau au ministre de la défense, Hamed Bakayoko, avant de se raviser et d’estimer que la seule solutioné tait d’être lui-même candidat » révèle Africa Intelligence.

Lire aussi:   Les actions concrètes du gouvernement en vue de freiner l’évolution du cancer du sein en Côte d’Ivoire (Duncan)

Cette décision d’Alassane Ouattara de se représenter sera aussi lourde de conséquences vis-à-vis de ses principaux alliés diplomatiques. Alors que le président s’est toujours engagé auprès de ses partenaires internationaux à ne briguer que deux mandats afin de transmettre le pouvoir à »une nouvelle génération ».

Source: Yeclo