Home International Violences postélectorales : Un policier et plusieurs manifestants tués à Conakry

Violences postélectorales : Un policier et plusieurs manifestants tués à Conakry

Violences postélectorales : Un policier et plusieurs manifestants tués à Conakry
Violences postélectorales : Un policier et plusieurs manifestants tués à Conakry

Les violences continuent dans la banlieue de Conakry! Un policier a trouvé la mort à Bambéto ce mercredi 21 octobre 2020 dans les affrontements entre policiers et manifestants. L’information vient d’être confirmée par la Police. Selon les explications données par le porte-parole de la police que nous avons joint au téléphone, l’agent a été tué.

Pour l’heure, son identité n’a pas été dévoilée. Contacté par Africaguinee.com, le porte-parole de la police, Mamadou Camara accuse déjà les manifestants d’être les responsables de la mort de cet agent de la police.

Lire aussi:   Coronavirus : l’Afrique mal préparée, selon l’OMS

« C’est une réalité. Puisque tout le monde est sur l’opération d’abord on essaye de voir peut-être dans l’après-midi on va donner son identité. Il a été assommé par les manifestants, par coups de cailloux sur le crâne », nous a confié le porte-parole de la police Mamadou Camara.

Selon toujours les informations, dans la matinée de ce mercredi 21 octobre 2020, il y a eu plusieurs morts dans des affrontements entre forces de l’ordre et manifestants

Lire aussi:   Election Présidentielle: Les guinéens aux urnes ce dimanche !!!

On dénombre plus de trois (3) personnes abattues par balles à T8, deux autres à Wanindara  et plusieurs autres blessés par balles notamment à Koloma, Sonfonia, Hamdallaye, T8, Baïlobayah, Cosa, Bambéto…

Il faut signaler également que plusieurs PA (Point d’Appuis), installés le long de la route le prince, dans la commune de Ratoma ont été saccagés et incendiés par les manifestants.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here