Home International Un pasteur tué à coups de machette, sa maison et son église...

Un pasteur tué à coups de machette, sa maison et son église incendiées (Photos)

Un pasteur tué à coups de machette, sa maison et son église incendiées (Photos)
Un pasteur tué à coups de machette, sa maison et son église incendiées (Photos)

Un pasteur a été froidement assassiné par une foule de musulmans en colère à Massu, un village de la zone de gouvernement local de Sumaila dans l’État de Kano. Les assaillants ont également incendié sa maison, son église et son école.

Le révérend pasteur Yohanna Shuaibu a été victime d’un lynchage. Selon le communiqué de la Hausa Christian Foundation (HACFO), l’incident s’est produit aux premières heures du jeudi 23 septembre, quelques jours après qu’un jeune musulman converti au christianisme aurait tué la femme de son frère musulman lors d’une violente bagarre.

Lire aussi:   [Rectificatif] Coronavirus en RDC : le patient, un Congolais et non un Belge

Selon les informations rapportées, la croissance de la base missionnaire à Massu pose un sérieux problème pour les musulmans. Ces derniers l’avaient même interpellé pour lui demander de faire vider les lieux en détachant son église vers une autre contrée du pays.

Alors que la tension était toujours tendue entre les deux camps, un jeune homme nouvellement converti en chrétien s’est battu avec  la femme de son frère. Au cours de la bagarre, cette dernière a succombé aux violents coups de son beau-frère. Pris de peur, le jeune homme a pris la clé des champs avant l’arrivée de la foule.

Lire aussi:   Losc-OL : Lyon peut quasiment dire adieu à la Ligue des champions

Très remontés, des jeunes musulmans se sont aussitôt rassemblés pour s’en prendre au Pasteur l’accusant d’être le responsable du meurtre de la femme. Après l’avoir proprement charcuté à coups de machette, ils ont incendié sa maison, son église et son école. Le rapport précise que sa femme a pu se faufiler avec les enfants au milieu de la foule au cours de l’attaque.

Informés, les agents du commandement de la Police de Sumaila se sont rendus sur les lieux. Mais les dégâts étaient déjà énormes indique les témoins. Transporté d’urgence à l’hôpital, le pasteur n’a pas pu survivre aux nombreux coups reçus. Une enquête a été ouverte pour mettre la main sur les auteurs et les instigateurs de cet acte horrible.

Lire aussi:   Assimi Goïta: son agresseur est décédé

Muslim mob allegedly kills pastor, razes his house, church, mission school in Kano village

Muslim mob allegedly kills pastor, razes his house, church, mission school in Kano village

 

IWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here