HomeInternationalTrump candidat en 2024 ? Le président sortant répond

Trump candidat en 2024 ? Le président sortant répond

Trump candidat en 2024 ? Le président sortant répond
Trump candidat en 2024 ? Le président sortant répond

L’ancien président américain Donald Trump continue de faire les choux gras de la presse américaine. Après avoir été acquitté lors de son procès en destitution, le milliardaire reste toujours le personnage républicain préféré des conservateurs américains. En effet, beaucoup de ses partisans veulent qu’il occupe une place de choix dans la vie politique du Grand Old Party.

« Je suis le seul à être destitué et mes chiffres augmentent »

Questionné au sujet d’un éventuel retour dans l’arène politique américaine, il s’est montré évasif. Au cours d’une interview accordée au média américain Newsmax, l’ex-chef de l’Etat a évité à plusieurs reprises la question d’une candidature pour 2024. « Il est trop tôt pour le dire, mais je vois beaucoup d’excellents sondages. Nous avons un soutien énorme », a déclaré Donald Trump. « Je ne le dirai pas encore [si je me présente à nouveau], mais j’ai un énorme soutien … Je suis le seul à être destitué et mes chiffres augmentent » a-t-il ajouté. Notons que l’ex-chef de l’Etat s’est fait assez discret ces derniers temps. Cependant, il s’est fait remarquer le mardi 16 février 2021, en s’en prenant frontalement au chef des républicains au Sénat, Mitch McConnell.

Lire aussi:   « Luanda Leaks » : comment Isabel dos Santos prépare sa contre-attaque

Donald Trump responsable de l’attaque meurtrière au capitole

Pour lui, les républicains comme ce dernier sont déloyaux et faibles. Il avait tenu ces propos après que Mitch McConnell ait affirmé que Donald Trump est responsable de l’attaque meurtrière du 6 janvier au capitole. Dans une interview donnée hier mercredi 17 février 2021, il a estimé que : « Les républicains sont doux. Ils ne frappent que les leurs – comme Mitch. … S’il passait le même temps à frapper [le chef de la majorité au Sénat Charles] Schumer [DN.Y.] et [le président] Biden, les républicains seraient bien mieux lotis ».