HomeInternationalTransition au Tchad: l’Union Africaine réagit

Transition au Tchad: l’Union Africaine réagit

Transition au Tchad: l'Union Africaine réagit
Transition au Tchad: l'Union Africaine réagit

Dans un communiqué publié vendredi, l’Union Africaine a exigé le transfert du pouvoir « aux autorités civiles » tchadiennes, alors qu’un Conseil Militaire de Transition, a pris les rênes du pouvoir depuis mardi, date d’annonce du décès du président Idriss Deby.

L’armée tchadienne a annoncé sur la télévision d’Etat, le décès tragique et regrettable du président Idriss Deby, qui serait, selon les propos du chef d’état-major, mort mardi, des suites de blessures reçues au front. Dans la foulée, un Conseil Militaire de Transition (CMT), présidé par le fils du président défunt, le général Mahamat Idriss Déby, a été mis en place et a adopté une charte qui mentionne, qu’il dirigera le pays pendant 18 mois, afin d’organiser des élections pacifiques et inclusives pour l’élection d’un nouveau président.

Lire aussi:   Tchad: Mahamat Deby Itno nomme son successeur

Très préoccupée par l’évolution de la situation tchadienne, l’Union Africaine s’est réunie d’urgence le jeudi 22 avril 2021 et a sorti un communiqué vendredi, date de la cérémonie des obsèques d’Idriss Deby. Dans son communiqué, elle a exprimé sa « grave préoccupation » quant à l’instauration d’un conseil militaire dirigé par le fils du défunt président et a appelé à la restauration au plus vite d’un régime civil au Tchad.

L’Union Africaine a également appelé les forces de sécurité tchadiennes « à respecter le mandat et l’ordre constitutionnel, à s’engager rapidement dans un processus de restauration de l’ordre constitutionnel et de transfert du pouvoir politique aux autorités civiles. » Aussi, elle appelle à « un dialogue national inclusif » et demande à la Commission de l’UA, présidée par le Tchadien Moussa Faki Mahamat, de « constituer rapidement une mission d’enquête de haut niveau » au Tchad.

Lire aussi:   RDC : une figure centrale de la vie politique devant la justice le 11 mai