Home International Toute la vérité sur Vladimir Poutine

Toute la vérité sur Vladimir Poutine

Toute la vérité sur Vladimir Poutine
Toute la vérité sur Vladimir Poutine

Ancien membre du KGB, chef des services secrets russes et judoka averti, Vladimir Poutine n’est pas ce qu’on appelle un joyeux luron. Après un début de carrière politique plutôt terne au sein de la mairie de Saint-Pétersbourg, il devient de plus en plus influent et se fait remarquer par Boris Eltsine, qu’il rejoint en 1997 à la présidence russe, à Moscou. En 1999, il le nomme président du gouvernement.

Vladimir Poutine est élu deuxième président de la Fédération de Russie en 2000, puis réélu en 2004. Ses deux mandats permettront au pays de se relever économiquement, rendant à la Russie un peu de son pouvoir d’antan mais le président Poutine affiche sa volonté de reprendre les rênes de toute l’administration. Pour lutter contre l’exil fiscal des oligarques financiers, il emprisonne certains d’entre eux, dont le plus célèbre reste l’ancien président de Ioukos, enfermé en Sibérie… « Soucieux » de ne pas changer la Constitution, Vladimir Poutine offre à Dmitri Medvedev la possibilité de devenir président de Russie, sous la bannière du parti Russie unie, à condition que lui soit nommé Premier ministre. Une façon ingénieuse de pouvoir garder une main sur le pouvoir et de préparer son retour à la présidence en 2012.

Lire aussi:   Libye: Vladimir Poutine lâche le maréchal Haftar

Il y a de multitude de raisons d’aimer le président Poutine, à part le fait qu’il est le meilleur et qu’il connaît beaucoup de façons de faire changer d’avis ses détracteurs. Je vais vous donner mon avis sur les cinq meilleures raisons d’aimer cet homme :

  • C’est le meilleur dirigeant de Russie de toute notre histoire. Nous avions des dirigeants forts, nous avions des dirigeants bienveillants – c’est le premier qui obtient les meilleurs résultats sur les deux attributs en même temps.
  • Son programme de renforcement de son pouvoir personnel et d’enrichissement de ses amis recoupe à bien des égards l’agenda de la naissance de la Russie en tant qu’État-nation. Avant 1991, nous étions soit une entreprise privée des tsars, soit un pool de ressources à l’échelle nationale pour le projet communiste. Le putinisme a donné aux Russes la richesse et la stabilité nécessaires pour élever de nouvelles générations de citoyens qui, dix ou vingt ans plus tard, pourraient imposer la responsabilité et la bonne gouvernance à ceux qui occupent le Kremlin.
  • Aimer le président Poutine donne à chacun un sentiment d’autonomisation et d’appartenance qui dépasse de loin sa haine ou son indifférence à son égard.
  • Aimer le président Poutine offre de bien meilleures perspectives de carrière que de ne pas l’aimer. Nous n’avons tous qu’une seule vie, après tout. Peu de gens sont prêts à renoncer à de bonnes opportunités de réalisation de soi et de croissance personnelle que l’amour de l’homme au sommet du Kremlin offre à quiconque rêve d’une vie meilleure.
  • Le président Poutine est une personne très compétente et couronnée de succès. Etre du côté des gagnants est payant. Comme nous l’enseigne la sagesse des entreprises américaines depuis les années 1980, « Ne jamais rejoindre l’équipe des perdants ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here