HomeInternationalTension entre Macky Sall et Condé: la CEDEAO prend position

Tension entre Macky Sall et Condé: la CEDEAO prend position

Tension entre Macky Sall et Condé: la CEDEAO prend position
Tension entre Macky Sall et Condé: la CEDEAO prend position

Le torchon brûle entre le président guinéen Alpha Condé et celui du Sénégal Macky Sall. Cette tension des deux figures politiques africaines étonne plus d’un jusqu’à ce que la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) intervienne.

Cette institution sous régionale observe avec une grande attention, l’état des relations entre la Guinée et le Sénégal, avec la fermeture unilatérale des frontières décidée par Conakry.

Dans le souci de résoudre les différends, la commission de la CEDEAO a fait selon Africaguinee une invite à Conakry, en marge du récent séjour de Jean-Claude Kassi Brou dans la capitale guinéenne.

Lire aussi:   Algérie : un « faux compte Twitter » attribué au chef de la diplomatie

Alpha Condé a accusé cette semaine le Sénégal de servir de base arrière à des opposants qui complotent contre la Guinée. Si du côté de Dakar, il n’y a encore aucune réaction officielle, la CEDEAO ne veut pas rester inerte face à cette crise alors la situation sécuritaire dans la sous-région est plus que fragile, rapporte le média guinéen.

Un haut dirigeant de la CEDEAO est venu à Conakry, après la sortie musclée du président Alpha Condé contre son homologue du Sénégal Macky Sall. Il s’agit du Président de la commission, institution sous régionale, l’ivoirien Jean-Claude Kassi BROU, qui a été reçu par le chef de l’État et ses collaborateurs notamment le Premier ministre, le ministre des affaires étrangères ect.

Lire aussi:   Attaque de marins américains : le Soudan signe un accord avec les proches des victimes

Au nom de la Cedeao, Jean Kassi BROU a encouragé Alpha Condé à « poursuivre les discussions bilatérales en cours entre la Guinée et le Sénégal pour permettre la réouverture de la frontière tout en prenant en compte les questions de sécurité”, pourrait-on lire dans communiqué de la CEDEAO.

Les Guinéens et les Sénégalais sont des peuples liés par des liens culturels. Et normalement cette affaire ne devait pas constituer un frein pour le vivre ensemble de ces deux pays frères.

Lire aussi:   Kemi Seba: « Alpha Condé continue de violer la Constitution »