HomeInternationalTchad: le parti au pouvoir accuse la Libye d’avoir aidé les rebelles

Tchad: le parti au pouvoir accuse la Libye d’avoir aidé les rebelles

Tchad: le parti au pouvoir accuse la Libye d’avoir aidé les rebelles
Tchad: le parti au pouvoir accuse la Libye d’avoir aidé les rebelles

L’ancien parti au pouvoir au Tchad, le Mouvement de salut national, a indiqué que les rebelles du FACT qui ont lancé une offensive contre le Tchad, ont été formés en Libye voisine.

Dans un entretien avec le média russe Sputnik, un membre du parti d’Iriss Déby, parti au pouvoir avant la mort du président, a accusé la Libye d’être le principal instigateur de cette rébellion. Selon Abu Bakr Al-Siddiq, les FACT ont reçu un soutien avec des voitures et du carburant de la Libye pendant leur présence de 4 ans là-bas.

Lire aussi:   Cameroun : Laurent Esso accusé d’usurper les compétences de Paul Biya

Il indique également que ces hommes « ont été utilisés comme mercenaires qui ont participé à la guerre entre les belligérants », les différentes factions armées en Libye », et ont installé des camps dans le sud du pays. Il est à noter que l’ambassadeur américain en Libye a confirmé vendredi, dans des déclarations au journal Asharq Al-Awsat, que les rebelles du mouvement tchadien «FACT» combattaient avec Haftar et avaient été entraînés par les mercenaires russes Wagner, en Libye.

Lire aussi:   Afrique du Sud : alerte à la sécheresse !

Abu Bakr Al-Siddiq suppose donc que, d’une manière ou d’une autre, la Libye est comptable de ce qui se passe au Tchad. Aussi, pourrait-on croire qu’avant d’accepter de combattre aux côtés d’un des protagonistes libyens, le FACT a obtenu des engagements et du soutien matériel et financier. Les accusations de l’ancien parti au pouvoir semblent bien fondées sachant que les troupes rebelles sont venues au Tchad à partir de la Libye.

Lire aussi:   Présidentielle américaine : la tension monte alors que Joe Biden se rapproche de la barre des 270