Home International Tchad: après la mort d’Idriss Déby, l’armée promet une nouvelle élection

Tchad: après la mort d’Idriss Déby, l’armée promet une nouvelle élection

Tchad: après la mort d'Idriss Déby, l'armée promet une nouvelle élection
Tchad: après la mort d'Idriss Déby, l'armée promet une nouvelle élection

Des élections « libres et démocratiques » seront organisées au Tchad à l’issue d’une « période de transition » de 18 mois dirigée par un conseil militaire présidé par le fils du chef de l’Etat Idriss Déby Itno tué au combat contre des rebelles, a promis mardi l’armée.

« Le Conseil militaire de Transition (CMT », présidé par le général de corps d’armée Mahamat Idriss Déby, 37 ans, fils du défunt président, « garantit l’indépendance nationale, l’intégrité territoriale, l’unité nationale, le respect des traités et accords internationaux et assure la transition pour une durée de 18 mois », a annoncé à la télévision d’Etat le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans une déclaration signée par le nouvel homme fort du régime. « De nouvelles institutions Républicaines seront mises en place à l’issue de la transition par l’organisation des élections libres, démocratiques et transparentes », a-t-il poursuivi.

Lire aussi:   Tchad: en plein exposé, un étudiant tire sur son camarade pour une histoire de moquerie

Le président tchadien Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans et partenaire-clé des Occidentaux et des pays du Sahel dans la lutte contre les djihadistes, est décédé mardi des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée contre des rebelles dans le Nord durant le week-end.

Le chef de l’Etat, à peine réélu pour un sixième mandat, « vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad », a déclaré le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à l’antenne de TV Tchad.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Gagnoa, alors qu'il allait à sa banque récupérer son rappel, un instituteur s'écroule et meurt

« Il a pris la tête des opérations lors du combat héroïque mené contre les hordes terroristes venus de la Libye. Il a été blessé au cours des accrochages et a rendu l’âme une fois rapatrié à N’Djamena », a expliqué l’armée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here