Home International Somalie: cinq morts dans un attentat contre un chef de la police

Somalie: cinq morts dans un attentat contre un chef de la police

Somalie: cinq morts dans un attentat contre un chef de la police
Somalie: cinq morts dans un attentat contre un chef de la police

Au moins cinq personnes ont été tuées samedi à Mogadiscio dans un attentat suicide à la voiture piégée visant un chef de la police somalienne, qui n’a pas été touché, a indiqué la police.

L’attaque, qui visait le chef de la police de la région de Benadir, qui inclut la capitale, a été revendiquée par le mouvement terroriste Shebab, lié à Al-Qaïda, qui combat le régime somalien depuis plus de quinze ans.

“Le commissaire Fahran Mohamud est indemne, mais cinq personnes ont été tuées et neuf blessées”, a affirmé Sadiiq Dudish, un porte-parole de la police somalienne.

Lire aussi:   Neymar: cité dans une affaire d’agression sexuelle sur une employée de Nike, le footballeur réagit

Le kamikaze à bord de la voiture piégée a visé le convoi du général Farhan Mohamud à un carrefour très fréquenté de la capitale somalienne. “L’objectif des terroristes était d’atteindre le commandant de police et d’autres officiers avec lui et tout civil qui se trouvait présent”, a assuré le porte-parole.

Cet officier, qui dirigeait précédemment une unité spéciale de la police chargée de mener des opérations contre les shebab, a été promu en avril au rang de général et nommé chef de la police pour toute la région de Benadir.

Lire aussi:   Ce geste de Selena Gomez qui a ému la toile

Dans un communiqué, les shebab ont revendiqué l’attentat et assuré avoir tué et blessé “un grand nombre” des gardes du chef de la police et détruit plusieurs véhicules.

Le 3 juillet, une attaque suicide des shebab contre un salon de thé de Mogadiscio situé à quelques centaines de mètres du siège de l’agence des renseignements somaliens (NISA) avait fait dix tués et plusieurs dizaines de blessés, selon le gouvernement.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : un enseignant éventre une femme pour avoir refusé ses avances

Les shebab mènent régulièrement des attentats contre des objectifs gouvernementaux et des civils à Mogadiscio. Ils ont contrôlé la capitale somalienne avant d’en être évincés en 2011 par les troupes de l’Amisom, la force de l’Union africaine (UA), mais ils contrôlent toujours d’importantes zones rurales dans le pays.

Source: jeune-indépendant

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here