HomeInternational« Si Emmanuel Macron disait non, le cirque se terminerait en Côte...

« Si Emmanuel Macron disait non, le cirque se terminerait en Côte d’Ivoire »

« Si Emmanuel Macron disait non, le cirque se terminerait en Côte d’Ivoire »
« Si Emmanuel Macron disait non, le cirque se terminerait en Côte d’Ivoire »

Nous sommes en 2020. Le président français a 42 ans. J’en ai 43. De toute sa vie Manu a été stagiaire au Nigeria quelques mois et a fait des voyages officiels en Afrique.

Manu ne sait rien de l’Afrique sauf des dîners et des rigolades avec des chefs d’état (ambassadeurs européens de fait). Manu a des experts qui lui disent qu’est ce que l’Afrique. Que faire en Afrique. Manu, ce petit frère, décide comment réviser le CFA, il défend le territoire malien, administre des armées hors de France. Mon grand frère, aussi grand frère de Manu notre benjamin, prêtre en exil en France me disait hier : « Un président africain est riche qu’un président français. Cependant un président français est plus puissant qu’un président africain ». Mon frère mérite d’ être en exil.

Il pense trop, il lit trop, il réfléchit trop et ne prêche que la vérité et connaît trop bien l’Afrique. Manu est conscient de cela. Ce n’est pas l’âge qui compte mais la puissance. Manu, mon petit frère le sait. Le destin l’a mis à la place de De Gaulle le papa de l’empereur Bokassa, de Sarkozy le sulfureux bagarreur qui a bombardé Lybie et la Côte d’Ivoire. Manu a toujours prêché les bonnes valeurs, il s’est fait traité de tous les noms par Trump, a obtenu le silence irrespectueux du Tovarish président Vladimir Poutine.

Le président français a peur des patriotes ivoiriens. Il a peur que tous les accords bidons signés sous le sceau de l’illégalité soient remis en cause.

Manu accueille dans son beau pays un homme qui espère ériger la première dictature Ivoirienne dans ses rêves ! Si Emmanuel Macron disait non, le cirque se terminerait. Mais le président français a peur des patriotes ivoiriens. Il a peur que tous les accords bidons signés sous le sceau de l’illégalité soient remis en cause. Le titre foncier du 43ème Pkema*, les accords de défense, les accords sur le CFA… En fait, il pourrait perdre les territoires sous contrôle : l’Alsace africaine. Hitler était ami à Musolini. Les nazis aidaient et supportaient ceux qui partageaient leur idéologie.

Lire aussi:   CNT : accusé et acculé, le gouvernement se défend mordicus !

En 2020 la France n’a pas à tolérer une future dictature. La vision politique de la France en Afrique ressemble, est du nazisme. De Gaulle, a appris comment gérer des colonies en s’inspirant du système nazi : monnaie, armée, politique, pillage des ressources… Le maître mot : l’exploitation en lieu et place de la collaboration. Quand on voit la passivité du Quai d’Orsay avec ses médias : RFI, France 24,…, Nous comprenons aisément que la France politicienne, l’Etat Français penche pour une dictature en Côte d’Ivoire. Peu importe les principes, si les intérêts sont sauvegardés, c’est l’essentiel.

Soyez un homme de parole sinon cette Afrique jeune vous classera auprès des ennemis de l’Afrique.

Peu importe si le pays implose. De toute façon le prochain président doit être redevable à la France. Une guerre, ça rapporte de l’argent. Le chaos permet de mieux s’installer, de renforcer la présence militaire. La force militaire permet l’exploitation économique et politique. En 2020 soutenir la dictature en Côte d’Ivoire, c’est décider du départ de la France pour bientôt de l’Afrique. L’Allemagne actuelle a renié le nazisme, la France a repris le flambeau depuis sous le nom de l’interventionisme, ou la gendarmerie africaine. Manu, Emmanuel Macron, Monsieur le président français, nous connaissons l’Afrique mieux que vous, nous vivons ici !

Lire aussi:   Ouattara à Paris : ce que prépare le RGPS de Soro ce 28 novembre 2020 en France

Soyez un homme de parole sinon cette Afrique jeune vous classera auprès des ennemis de l’Afrique. L’histoire africaine se fera en la débarrassant des chaînes, des traîtres et des assimilés, des collabos.Souvenez-vous du 08 mai 1945, de la capitulation Allemande ! Souvenez-vous des nazis et des dictatures ! Souvenez vous de la France !Souvenez-vous de ce texte !