Home International Sanctions américaines contre les ADF en RDC

Sanctions américaines contre les ADF en RDC

Sanctions américaines contre les ADF en RDC
Sanctions américaines contre les ADF en RDC

Les Etats-Unis renforcent la pression contre les Forces démocratiques alliées (ADF), ces insurgés musulmans ougandais liés à de nombreux massacres dans l’est de la République démocratique du Congo. Mardi, Washington a annoncé une batterie de sanctions contre le chef du groupe armé ainsi que cinq autres personnes accusées d’avoir commis de graves violations des droits de l’homme dont des viols massifs, des tortures ou encore des meurtres dans cette région du pays.

Communiquées par l’Office de contrôle des avoirs étrangers (OFAC) du Trésor américain, ces sanctions consistent pour le gouvernement américain de saisir tout bien ou compte détenu par les combattants aux États-Unis et interdit à quiconque aux États-Unis de faire affaire avec eux.

Lire aussi:   Football : Les 5 records de hauteur de Cristiano Ronaldo (Photos)

Musa Baluku qui a pris le contrôle des ADF après l’arrestation de l’ancien chef Jamil Mukulu en Tanzanie, il y a quatre ans, est accusé d’avoir aidé le groupe « par le recrutement, la logistique, l’administration, le financement, le renseignement et la coordination » de l’organisation armée.

« Ces sanctions permettront de révéler le réseau financier des rebelles des ADF dans le monde et de savoir s’ils sont impliqués dans le blanchiment d’argent dans la région », a déclaré par téléphone à Reuters Carly Nzanzu Kasivita, gouverneur de la province du Nord-Kivu.

Lire aussi:   L’Afrique du Sud envisage une réglementation des médias sociaux

Les ADF, à l’origine un mouvement rebelle musulman ougandais, sont implantés dans l’est de la RDC, où ils ont fait souche, depuis près de vingt-cinq ans. Ils y attaquent les civils dans des zones reculées, souvent inaccessibles aux forces de sécurité.

À en croire des responsables congolais, les ADF ont tué plus de 100 personnes lors de raids des villages au cours des six dernières semaines, entravant les efforts visant à mettre fin à une épidémie d’Ebola dans la région.

Avec Reuters

Lire aussi:   République Centrafricaine : 4 humanitaires de MSF détenus à Bangui

Source : africanews.com

Cet article a été relayé par un programme informatique. Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook