Home International Rwanda : Un réfugié burundais crée et fait de l’art une vie

Rwanda : Un réfugié burundais crée et fait de l’art une vie

Rwanda : Un réfugié burundais crée et fait de l’art une vie
Rwanda : Un réfugié burundais crée et fait de l’art une vie

Mike Katihabuga et Djamal Ntagara sont deux artistes visuels qui se sont rencontrés au Rwanda en 2017.

Katihabuga qui a fui le Burundi au plus fort du conflit en 2015 a trouvé refuge au Rwanda et a vécu dans un camp de réfugiés avant de s’installer dans la capitale un an plus tard pour poursuivre des études artistiques.

Âgé de 25 ans, il a rencontré Djamal, un peintre basé à Kigali. Ils se sont unis par leur amour pour l’art et sont rapidement devenus amis.

Le centre d’art de Djamal, « Kanyaaburanga», qui signifie un petit endroit magnifique, est l’endroit où Katihabuga a trouvé un espace et un foyer pour sa créativité après que son ami l’a invité à travailler dans l’atelier d’art.

Lire aussi:   Exclusion du Cameroun de l’AGOA : Jean de Dieu Momo envoie une lettre incendiaire aux Camerounais de la diaspora

“Aider les gens ne veut pas dire que vous avez besoin (d’avoir) quelque chose de grand, de très très grand pour pouvoir aider les gens. Une petite chose que vous avez et un bon cœur que vous avez, cela peut être suffisant pour aider quelqu’un” dit Djamal.

Le centre d’art est également ouvert à d’autres artistes du Burundi, du Rwanda et de la République démocratique du Congo qui travaillent et exposent leurs œuvres ici.

Les amis exposent leurs travaux côte à côte et aiment travailler sur divers sujets, notamment les portraits, les paysages et la vie sauvage.
Les ventes de leur art les aident à faire vivre leur famille.

Lire aussi:   Billy Billy “gifle” Tina Glamour après sa sortie contre Carmen Sama

“Quand j’ai eu l’occasion de rencontrer Djamal, nous avons discuté et avions beaucoup en commun. Nous sommes tous les deux jeunes. Il m’a dit : travaillons ensemble et faisons de grandes choses”, a déclaré Katihabuga.

“Quand tu n’as pas d’espace, un endroit où te sentir à l’aise, où tu peux t’exprimer, tu sais, tu ne peux pas faire grandir cet art et ton art quand il ne bouge pas, je ne suis pas sûr que cela puisse t’aider à survivre “, a déclaré Djamal.

Lire aussi:   Affaire Borrel : que savaient les services de renseignement français ?

Le Rwanda accueille également des réfugiés qui ont fui la République démocratique du Congo pendant les périodes d’instabilité qui se sont déroulées dans la région ces 20 dernières années.

REUTERS

Source : africanews.com

Cet article a été relayé par un programme informatique. Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook