Home International Retiré d’un groupe WhatsApp, un député porte plainte

Retiré d’un groupe WhatsApp, un député porte plainte

Retiré d’un groupe WhatsApp, un député porte plainte
Retiré d’un groupe WhatsApp, un député porte plainte

Au Togo, c’est le député Djissénou Kodjo qui occupe la UNE des journaux. Après avoir été retiré d’un groupe WhatsApp, l’honorable Djissénou Kodjo a porté plainte contre l’administrateur pour injure, diffamation et atteinte à l’honneur.

Le sujet fait le choux gras des réseaux sociaux. Dans une correspondance en date du 15 septembre 2021, adressée au procureur de la République, avec des fichiers audio à l’appui, l’administrateur d’une plateforme de discussion  WhatsApp, aurait retiré le député Djissénou Kodjo.

Lire aussi:   Une femme de ménage vole le sperme d’un millionnaire à travers un préservatif usagé ; elle a gagné la bataille de la ‘pension alimentaire pour enfants’

Selon la note adressée au procureur, le député a fait comprendre qu’après avoir été sorti du groupe, un cadre du groupe a essayé de savoir la raison pour laquelle il a été retiré. Suite à cette question, un membre du groupe a traité le député d’escroc. Après investigation, le député s’est rendu compte que l’administrateur qui l’a retiré du groupe est l’instigateur principal des propos diffamatoires.

Suite à cela, l’élu du peuple a décidé de porter plainte contre l’administrateur pour injures, diffamation et atteinte à l’honneur.

Lire aussi:   CHAN Cameroun 2020 : voici le programme complet des rencontres du Togo

Selon le courrier, l’administrateur devra “apporter les preuves de ses allégations afin que la loi puisse s’appliquer dans sa rigueur”. Le député a également pris soin de joindre à sa plainte des fichiers audios et capture d’écrans des discussions whatsapp.

La question est de savoir: pourquoi déposer une plainte contre l’administrateur qui l’a retiré du groupe et non contre la personne qui l’aurait traité d’escroc ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here