HomeInternationalPrésent aux obsèques d’Idriss Déby, Emmanuel Macron prend des engagements fermes

Présent aux obsèques d’Idriss Déby, Emmanuel Macron prend des engagements fermes

Présent aux obsèques d’Idriss Déby, Emmanuel Macron prend des engagements fermes
Présent aux obsèques d’Idriss Déby, Emmanuel Macron prend des engagements fermes

Seul chef d’État européen présent à N’Djamena pour les obsèques du Président-Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno, ce vendredi 23 avril, Emmanuel Macron a fait un discours d’hommage, à un « fidèle allié de la France » dans la guerre contre le terrorisme, dans le Sahel et un homme épris de paix. Le président français a pris des engagements fermes par rapport à ce pays d’Afrique Centrale.

La France a perdu son bras armée dans sa guerre contre le terrorisme dans le Sahel, en la personne du Président-Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno. Seul chef d’État européen présent à N’Djamena pour les obsèques de l’illustre disparu, ce jour, Emmanuel Macron a tenu à rendre un hommage à un « fidèle allié de la France » et un homme exemplaire. « Après trois décennies et tant de combats menés avec bravoure, les combats que vous avez menés ont toujours pour but la défense de la patrie, la préservation de la stabilité et de la paix, la lutte pour la liberté et la sécurité. Vous avez vécu en soldat, vous êtes mort en soldat, les armes à la main », a déclaré Emmanuel Macron, en la mémoire du défunt Président Idriss Déby Itno.

Lire aussi:   Thaïlande : Un homme de 71 ans arrêté pour avoir violé sa voisine de 89 ans

Le Président français Emmanuel Macron reconnaît tout de même que la « guerre aura été pour Idriss Deby Itno, l’ultime devoir de défendre sa patrie. Et il est bien allé au bout de cet engagement, sans faillir, pour la défense du Tchad et de ses citoyens et citoyennes ». Macron a également ajouté qu’Idriss Déby « forçait le respect de tous, amis comme ennemis. (…) Je partage le deuil d’une Nation touchée dans sa chair par le sacrifice de son premier soldat. Je partage aussi le deuil d’un ami. Vous avez été le premier à répondre à l’appel de la France, en 2013, au Mali. (…) Depuis 8 ans, ce sont plusieurs milliers de nos soldats qui luttent âprement, côte à côte, au Sahel ».

Lire aussi:   Tchad: le fils de Idriss Déby Itno fait sa première déclaration

« Idriss Deby Itno était un chef exemplaire et un guerrier courageux, mais il faisait montre de ses grandes valeurs dans les domaines de la diplomatie et de la coopération », a indiqué le Président français, tout en promettant le soutien de la France au processus de transition en cours au Tchad, et dont le rôle a été rappelé pour « un Tchad apaisé », sous le sceau de la stabilité, l’inclusion et le dialogue.

Lire aussi:   Pourquoi Thiam a refusé d’être ministre de Macron

Par ailleurs, il sera question d’être aux côtés du peuple tchadien, afin de lui permettre de défendre son intégrité territoriale, face aux éventuelles attaques. « La France ne laissera ni aujourd’hui, ni demain, menacer la stabilité de ce pays », s’est engagé le Président français, Emmanuel Macron.