Home International OMC : l’UE prend sa revanche sur les USA

OMC : l’UE prend sa revanche sur les USA

OMC : l’UE prend sa revanche sur les USA
OMC : l’UE prend sa revanche sur les USA

L’Union européenne vient de remporter une manche, dans le long le bras de fer qui l’oppose aux Etats-Unis, autour de l’affaire Airbus/Boeing.

En effet, l’OMC (Organisation mondiale du Commerce) a autorisé ce mardi l’UE à imposer des droits de douane sur des importations en provenance des Etats-Unis, à hauteur 4 milliards de dollars (3,4 milliards d’euros), rapportent Les Echos. Ceci en raison du fait l’avionneur américain Boeing, perçoit des aides publiques américaines, ce qui constitue un désavantage pour l’Européen Airbus.

Lire aussi:   Un gourou, ex-policier, qui se dit être Jésus-Christ a été arrêté

Mais déjà, du côté Yankee, on estime que l’UE n’a aucune base légale pour imposer de tels droits, sur les produits en provenance des USA, et ce, malgré la décision de l’OMC, qui serait par ailleurs « contraire à ses principes », et « entraînerait une réaction américaine. » (selon Robert Lighthizer, le représentant américain au Commerce.)

A noter que cette nouvelle décision de l’instance internationale, fait suite à celle d’octobre dernier, qui autorisait cette fois-là les USA à appliquer des droits de douane sur 7,5 milliards $ d’importations provenant de l’Europe.

Lire aussi:   L’ex-femme de Trump se confie sur sa relation avec le président américain et tacle Melania au passage

À quelques semaines des élections américaines, ce développement pourrait remettre le feu aux poudres entre les deux géants commerciaux.

Ceci pourrait notamment pousser le Président Trump à faire le « Tough guy » et rendre la situation encore plus tendue (alors même que les deux avionneurs sont déjà mal en point, à cause de la pandémie). Mais ceci pourrait également permettre de conclure ce vieux litige de plus de 16 ans, entre Boeing et Airbus. Une dispute commerciale, sur fonds de protectionnisme économique voilé, qui est, par ailleurs, le plus gros dossier jamais traité par l’OMC.

Lire aussi:   Les footballeurs africains de plus en plus chers

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here