Home International Oliver Stone : « Le renouveau d’une nation est permis grâce à...

Oliver Stone : « Le renouveau d’une nation est permis grâce à l’immigration, Trump ne l’a pas compris »

Oliver Stone : « Le renouveau d’une nation est permis grâce à l’immigration, Trump ne l’a pas compris »
Oliver Stone : « Le renouveau d’une nation est permis grâce à l’immigration, Trump ne l’a pas compris »

Oliver Stone s’est toujours intéressé à l’histoire des USA, après avoir participé à la guerre du Vietnam. Ainsi, le cinéaste a pondu plusieurs œuvres cultes, reflets de la société étasunienne, comme Platoon, JFK ou encore Wall Street. Lors des précédentes élections présidentielles, Oliver Stone avait fait savoir ses craintes d’une victoire d’Hilary Clinton. Aujourd’hui, c’est un possible second mandat de Donald Trump qui suscite son inquiétude. C’est ce qu’a expliqué Oliver Stone, sur la scène de l’Auditorium de Lyon à l’occasion de la sortie de son autobiographie A la recherche de la lumière, rapporte le JDD.

Oliver Trump pense que Donald Trump se fourvoie sur l’immigration

Donald Trump n’a jamais caché ses positions politiques, notamment en défaveur de l’immigration. Et selon Oliver Stone, l’actuel dirigeant des USA se trompe à ce propos.

Le renouveau d’une nation est permis grâce à l’immigration, Trump ne l’a pas compris. Il entretient la peur, et pousse à la division. Il va provoquer une guerre civile! J’aimerais tant ouvrir les esprits pour qu’un changement ait lieu. Mais mes concitoyens vivent dans l’ignorance, n’ont pas de passeport ni de curiosité, ils se replient sur eux-mêmes en privilégiant leur propre intérêt. Trump leur plaît car il assure le show

Olivier Stone reproche également aux précédents président des USA de n’avoir fait qu’entraîner le pays dans de nombreux conflits, lui qui a fait la guerre du Vietnam, contrairement à eux. Ainsi, le cinéaste explique “J’ai le même âge, 74 ans, que George W. Bush, Bill Clinton et Donald Trump. Aucun des trois n’a fait le Vietnam, n’a résisté, n’a protesté. Ils ont juste profité de la situation. Et entraîné l’Amérique dans différents conflits. Aujourd’hui, on déplore plus de 200.000 victimes, des soldats morts pour la patrie.”

Lire aussi:   Adama Cissé, agent de propreté à Paris, licencié pour une photo de lui en train de dormir pendant sa pause

Une position acide de la part d’un cinéaste qui n’a jamais eu la langue dans sa poche.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here