Home International Nigeria: Une étudiante de 22 ans violée et tuée dans une église

Nigeria: Une étudiante de 22 ans violée et tuée dans une église

Nigeria: Une étudiante de 22 ans violée et tuée dans une église
Nigeria: Une étudiante de 22 ans violée et tuée dans une église

Une jeune étudiante âgée de 22 ans, appelée Uwaila Omozuwa, est décédée à l’hôpital universitaire de l’Université du Benin (UBTH), dans l’Etat d’Edo, au Nigeria après avoir été battue et violée à l’intérieur de son église.

Il a été constaté qu’Uwaila, qui était une étudiante de première année en microbiologie, partait pour lire tous les jours à l’Église ‘ The Redeemed Christian Church of God’, près de sa maison à Benin City. Mais, elle a malheureusement été battue, violée et frappée avec un extincteur par des inconnus mercredi, 27 mai 2020.

Lire aussi:   Drame à Man, une fillette de 4 ans emportée par les eaux avec sa mère

Elle allait souvent s’asseoir et “lire” à l’église près de sa maison car c’était calme, a expliqué sa sœur.

Selon une source, ” le responsable de la sécurité de l’église était allé récupérer les clés de l’église auprès de son gardien quand on lui a dit qu’il y avait déjà quelqu’un dans l’église. Il est arrivé à l’église seulement pour trouver Uwaila dans une mare de sang et à côté d’elle l’extincteur qui a été utilisé pour lui frapper au visage.

Lire aussi:   Nigeria : une attaque dans une mosquée fait cinq morts et 18 portés disparus
Nigeria: Une étudiante de 22 ans violée et tuée dans une église

Il a couru pour informer le gardien des clés et sa femme, qui sont allés à l’église, pensant qu’elle était morte.

Après une observation attentive, ils ont remarqué qu’elle bougeait sa main et l’ont rapidement transporté à l’hôpital. C’est à l’hôpital qu’Uwaila a révélé qu’elle lisait toute seule lorsque des inconnus sont entrés dans l’église, l’ont battu, violé et frappé la tête avec un extincteur”.

Celle-ci est décédée plus tard. L’affaire a finalement été signalée au poste de police d’Oregbeni, mais rien n’a été fait jusqu’à présent.

Lire aussi:   Voici l’église la plus persécutée au monde pour non respect des mesures barrières de Covid-19

Ses amis et sa famille sont maintenant passés sur les réseaux sociaux pour exiger des mesures, en utilisant le hashtag #JusticeForUwa

Source: Afrikmag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here