HomeInternationalNancy Pelosi ressort sa petite robe noire « spéciale impeachment » contre Donald Trump

Nancy Pelosi ressort sa petite robe noire « spéciale impeachment » contre Donald Trump

Nancy Pelosi ressort sa petite robe noire
Nancy Pelosi ressort sa petite robe noire "spéciale impeachment" contre Donald Trump

La présidente de la Chambre des représentants a porté une tenue lors de la seconde destitution de Donald Trump, mercredi, qu’elle avait déjà arborée lors de sa première, en 2019.

C’est le vote de la deuxième mise en accusation de Donald Trump, et Nancy Pelosi porte une robe noire aux manches trois-quarts et un collier doré ras du cou. Son allure aurait pu passer inaperçue si la présidente démocrate de la Chambre des représentants aux Etats-Unis n’avait pas choisi de ressortir la robe et le bijou qu’elle portait le jour de la première procédure d’impeachment visant le locataire de la Maison-Blanche, le 18 décembre 2019. La seule différence semble être une broche représentant la masse de la chambre des représentants des États-Unis qu’elle a troquée contre un masque à fleurs ce mercredi 13 janvier.

Lire aussi:   États-Unis : on sait maintenant pourquoi le policier a tué George Floyd

Ce retour de la robe noire n’a pas échappé aux internautes. Sur les réseaux sociaux, certains ont baptisé «la tenue de funérailles», «la petite robe noire de mise en accusation», ou encore «la silhouette porte-bonheur». Si elle a fonctionné une première fois, pourquoi ne pas l’essayer à nouveau ? Pour d’autres, la silhouette de Nancy Pelosi va même jusqu’à marquer les annales. «Cette tenue a été portée lors de la moitié des mises en accusation dans l’histoire des États-Unis», souligne une internaute sur Twitter en référence aux deux destitutions de Trump, et à celles de l’ancien président Bill Clinton (en 1998) et d’Andrew Johnson (en 1868).

Lire aussi:   Des troupes sénégalaises « prêtes à intervenir » à la frontière gambienne

Cette tenue rappelle aussi que la démocrate est attachée à la symbolique du vêtement, qu’elle l’utilise régulièrement comme un outil d’expression politique. De couleur sombre, la robe de Nancy Pelosi souligne la gravité de l’issue du débat. «Cela ne me fait pas plaisir de dire cela, cela me brise le cœur. Cela devrait vous briser le cœur. Cela devrait nous briser le cœur à tous», a-t-elle notamment déclaré en ouvrant les votes.

Cela ne me fait pas plaisir de dire cela, cela me brise le cœur. Cela devrait nous briser le cœur à tous

NANCY PELOSI

Lire aussi:   Guinée : interpellation de dirigeants du Front national pour la défense de la Constitution, selon l’opposition

On se souvient du discours de Donald Trump sur l’état de l’Union en février 2019, où elle avait alors fait usage du tailleur crème pour honorer la lutte pour le droit de vote des femmes américaines, obtenu un siècle auparavant. Et aussi de ses masques parfaitement assortis pendant la période où Donald Trump refusait de porter l’accessoire de protection. Un geste alors politique pour l’opposante numéro un du président des États-Unis.