HomeInternationalMeurtre des experts de l’ONU: troublantes révélations de la journaliste Sonia Rolley...

Meurtre des experts de l’ONU: troublantes révélations de la journaliste Sonia Rolley de RFI

Meurtre des experts de l'ONU: troublantes révélations de la journaliste Sonia Rolley de RFI
Meurtre des experts de l'ONU: troublantes révélations de la journaliste Sonia Rolley de RFI

Convoquée ce jeudi 15 avril 2021 en qualité de renseignante devant la Cour militaire de l’ex-Kasaï Occidental dans le procès du meurtre des experts de l’ONU, la journaliste Sonia Rolley de RFI a fait de troublantes révélations.

Elle a dit avoir reçu le numéro du prévenu Jean Bosco Mukanda par le biais du défunt général Delphin Kahimbi. «J’ai parlé pour la première fois avec Jean Bosco Mukanda vers décembre 2017», indique-t-elle. A la question du juge président de savoir « comment avez-vous reçu le numéro de Mukanda ? », Sonia Rolley a répondu que « c’est le général Kahimbi qui me l’a donné. Il m’a dit qu’il travaillait avec lui ». Cette révélation a semé l’émoi dans la salle.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire-Appel à la loyauté/ Quand Wattao faisait des révélations sur la trahison du Général Apalo, en 2011

Au départ considéré comme témoin vedette de ce meurtre, Jean Bosco Mukanda a été arrêté car suspecté d’être un des principaux meurtriers. Sonia Rolley a aussi confirmé que Betu Tshintela avait une carte de l’ANR.

À une question du ministère public sur ses contacts avec les deux experts tués, la renseignante a reconnu avoir reçu des deux experts des conseils pour rencontrer certaines personnes qui pouvaient l’aider dans son travail : « Michael Sharp m’avait conseillé de rencontrer le député provincial Daniel Mbayi et le colonel Jean de Dieu Mambweni qui passaient pour des bons contacts », a-t-elle déclaré.

Lire aussi:   Une délégation de l'ONU chez Bédié ce lundi 2 novembre

Parlant de l’interprète Betu Tshintele, Sonia Rolley affirme que ce dernier était un agent de l’ANR. « Betu Tshintela avait une carte de l’ANR. Si vous ne l’avez pas, je peux vous en donner une photocopie de la copie que j’ai ». Cette affirmation a embarrassé la cour militaire : » Betu Tshintele était-il collaborateur ou agent de l’ANR ? », a rebondi le juge président s’adressant directement à Sonia Rolley. « Il avait une carte de l’ANR. C’est tout ce que j’ai vu », a renchéri la journaliste.

Lire aussi:   Agriculture: les désherbants cancérigènes envahissent le sol africain

Source : mediacongo