HomeInternationalMESSAGE DU PRESIDENT MOHAMED BAZOUM APRES LA PROCLAMATION DES RESULTATS

MESSAGE DU PRESIDENT MOHAMED BAZOUM APRES LA PROCLAMATION DES RESULTATS

MESSAGE DU PRESIDENT MOHAMED BAZOUM APRES LA PROCLAMATION DES RESULTATS
MESSAGE DU PRESIDENT MOHAMED BAZOUM APRES LA PROCLAMATION DES RESULTATS

Après la proclamation des résultats, le Président MOHAMED BAZOUM s’est adressé à ses compatriotes. Voici le message qu’il a laissé dans son entièreté.

Le dimanche 27 décembre 2020 vous avez été appelés aux urnes pour choisir un Président de la République et vos représentants à l’assemblée nationale.
Le vote s’est passé dans de bonnes conditions d’organisation logistique ayant notablement pris en compte les insuffisances constatées lors des élections municipales du 13 décembre 2020. Je rends un hommage appuyé à la Commission électorale nationale indépendante pour la qualité du travail qu’elle a ainsi accompli.

Je voudrais surtout saluer le calme et la tranquillité remarquables dans lesquels vous avez rempli votre devoir civique ce dimanche 27 décembre 2020. Vous avez ainsi fait honneur à notre pays, vous avez fait honneur à notre continent.

Le vote s’est bien passé et votre choix a été on ne peut plus clair. J’ai eu l’insigne privilège de recueillir 1879543 voix, soit 39,33% des suffrages exprimés valables.
Je me réjouis de ce soutien massif que vous m’avez témoigné de façon uniforme sur l’ensemble du territoire national. Avec un vote aussi fort, vous avez fait l’option d’une victoire annoncée pour le scrutin du second tour programmé pour le 21 février 2021. Cela est d’autant plus vrai que pour le scrutin législatif du 27 décembre vous avez élu 80 députés de notre parti, le PNDS sur les 166 que comptera l’assemblée nationale en attendant l’organisation des élections législatives dans la circonscription des Nigériens de l’extérieur. En donnant presque la majorité parlementaire à notre seul parti, vous avez clairement indiqué qui exercera le pouvoir pour les 5 prochaines années.

Lire aussi:   En Algérie, un mouvement rétif à toute forme de « structuration »

Mes chers compatriotes, vous imaginez certainement le bonheur que je ressens de vous voir m’accorder une telle adhésion lors du premier scrutin auquel je prends part. Notre pays est un pays bien singulier. Il est riche de valeurs rares conférées à lui par sa géographie , son histoire et sa culture spécifiques. Notre démocratie est d’une vitalité dont le modèle est rare en Afrique. Je suis fier d’incarner les aspirations de notre peuple à ce vivre ensemble qui fait l’authenticité de l’expérience de notre construction nationale ainsi que de notre modèle de démocratie.

Lire aussi:   Aid Al-Kébir 2020 : le message de Soro, « l’occasion pour nous tous de vaincre l’empire de la haine »

Le vote du 27 décembre 2020 a consacré une avancée décisive de notre pays dans le sens du raffermissement de sa démocratie. Le plus grand mérite revient au Président de la République, Issoufou Mahamadou dont l’élégance du comportement en a fait l’un des Africains les plus respectés au monde. Je voudrais ici lui témoigner toute ma reconnaissance et mon administration.

Je voudrais aussi témoigner ma reconnaissance à tous les partis politiques organisés au sein de la Coalition Bazoum 2021 qui m’ont soutenu à l’occasion du scrutin du 27 décembre. Je voudrais enfin remercier tous ceux qui à un titre ou à un autre m’ont aidé en prières comme en actions. La large convergence de toutes ces volontés a abouti au résultat fabuleux auquel nous sommes parvenus.

Lire aussi:   PSG: le message très classe du père de Kylian Mbappé pour Loïc Perrin

Le drame que viennent de vivre les populations des villages de Tchomabangou et de Zaroumdareye dans le département de Ouallam pour lesquelles j’ai une pensée pieuse nous rappelle que les groupes terroristes constituent une menace grave pour la cohésion au sein de nos communautés et un danger à aucun autre comparable. Raison supplémentaire pour nous unir, nous ressembler afin de faire échec à leur projet funeste de discorde et de régression.

Mes chers compatriotes,
restez donc mobilisés, pour qu’ensemble, plus nombreux que jamais nous écrivions cette nouvelle page de l’histoire de notre pays. La page de la première alternance consacrant le passage de témoin d’un Président de la République démocratiquement élu à un autre Président élu dans les mêmes conditions. Et ce dans la stabilité et le progrès.

Que Dieu bénisse le Niger.

Je vous remercie.