HomeInternationalMelania Trump boycottée par la presse mode: le coup de gueule de...

Melania Trump boycottée par la presse mode: le coup de gueule de Donald Trump

Melania Trump boycottée par la presse mode: le coup de gueule de Donald Trump
Melania Trump boycottée par la presse mode: le coup de gueule de Donald Trump

L’époque où les magazines de mode sollicitaient Melania Trump pour leur couverture est révolue. Sur Twitter, ce vendredi 25 décembre, le président des États-Unis a fait part de son mécontentement.

Les magazines snobent-ils Melania Trump ? Pour le président des États-Unis, cela ne fait aucun doute. L’ancien mannequin slovène a toujours donné à voir des silhouettes audacieuses, avec une appétence certaine pour le luxe. Son allure et sa garde-robe déroutantes ont de quoi fasciner. Malgré son style affirmé, la presse de mode bouderait la Première dame depuis qu’elle a posé ses bagages à la Maison-Blanche. D’après les révélations de Breitbart News, la maman de Barron, considérée comme “la Première dame la plus élégante de l’histoire”, n’a pas fait une seule couverture ces quatre dernières années. De quoi mettre en rogne le magnat de l’immobilier, qui s’est empressé de réagir. “C’est la meilleure de tous les temps. Fausse information”, a-t-il assené.

Lire aussi:   Procès de Gbagbo/Blé, les précisions de Me N'dry Claver: "La route de la liberté ne peut être fermée"

En 2017, son épouse a en effet fait la Une de l’édition mexicaine de Vanity Fair. À table, la First Lady s’apprêtait à engloutir une cuillère de diamants. Une photo qui a particulièrement été mal accueillie, puisqu’elle a été diffusée en pleine polémique sur la construction d’un mur entre le Mexique et les États-Unis. “Merci VanityFairMX de mettre Melania Trump en Une. Grand exemple de sensibilité, d’empathie, de patriotisme et d’intelligence éditoriale”, se moquait Denise Dresser, politologue et éditorialiste du journal mexicain Reforma, sur Twitter. Les autres magazines ont-ils préféré éviter de s’attirer, à leur tour, la foudre des internautes ?

Lire aussi:   Clara Morgane pose entièrement nue et met le feu sur Instagram !

Vogue ne veut pas d’elle

Anna Wintour, la rédactrice en chef de l’édition américaine de Vogue depuis 1988, refuse de mettre Melania Trump en couverture de son magazine. Un choix éditorial dont elle ne s’est jamais cachée. La Première dame ne serait tout simplement pas une personnalité qu’elle a envie de mettre en avant. “Je pense qu’il est important pour Vogue de soutenir des femmes qui veulent faire avancer les choses dans ce pays”, avait-elle expliqué à la journaliste Anne McElvoy dans le podcast The Economist asks, en 2019. À l’inverse de Michelle Obama qui, elle, a fait trois couvertures de Vogue lors du mandat de son époux. D’après elle, l’ancienne First lady est “une icône” et “une source d’inspiration pour les femmes d’un point de vue mondial”.