HomeInternationalMaroc : Donald Trump accorde la Légion du Mérite au roi Mohammed...

Maroc : Donald Trump accorde la Légion du Mérite au roi Mohammed VI

Maroc : Donald Trump accorde la Légion du Mérite au roi Mohammed VI
Maroc : Donald Trump accorde la Légion du Mérite au roi Mohammed VI

Le président américain Donald Trump dont le mandat se termine ce 20 janvier continue de poser ces derniers gestes. L’un des plus marquants cette semaine a été à l’endroit du roi  Mohammed VI du Maroc qui a été honoré avec la Legion of Merit.

Cette dernière est une décoration militaire des États-Unis créée le 20 juillet 1942 et décernée pour conduite exceptionnelle en période de guerre. Elle peut être remise aussi bien aux citoyens américains qu’à des étrangers qui ont combattu avec les États-Unis lors d’un conflit armé.

Lire aussi:   Gabon : des figures du gouvernement soupçonnées de corruption [Morning Call]

En effet, le président sortant Donald Trump a accordé vendredi la prestigieuse Légion du mérite des Etats-Unis au roi du Maroc, Mohammed VI, pour son « impact positif » sur le paysage politique du Moyen-Orient, citant notamment la reprise des relations avec Israël.

« Le roi Mohammed VI a fait progresser le partenariat durable et solide entre le royaume du Maroc et les Etats-Unis dans tous les domaines », a souligné la Maison Blanche dans un communiqué.

« Sa vision et son courage personnel, notamment sa décision de renouer avec l’Etat d’Israël, ont eu un impact positif sur le paysage (politique) du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord signant le début d’une nouvelle ère de sécurité et de prospérité » pour les Etats-Unis et le Maroc, a aussi affirmé le communiqué.

La Légion du mérite est une médaille militaire remise pour un fait d’armes exceptionnel ou à des responsables étrangers, pouvant être accordée uniquement par le président, a rappelé la Maison Blanche.

Lire aussi:   Nouveau siège de la Fecafoot: le chantier est abandonné

Le Maroc a signé en décembre à Rabat un accord de reprise des relations avec Israël, parrainé par les Etats-Unis, avec des traités bilatéraux centrés sur les liaisons aériennes directes, la gestion de l’eau, les connexions des systèmes financiers et un accord d’exemption de visa pour les diplomates.

En échange, Washington a reconnu la souveraineté marocaine sur le territoire désertique disputé du Sahara, revendiquée par les indépendantistes du Front Polisario, soutenus par l’Algérie.

Lire aussi:   A Dallas, Eden Hazard retrouve Thierry Henry